Cet article date de plus de six ans.

Orne : trois morts dans une collision entre un TER et une voiture à un passage à niveau

L'accident a eu lieu à 20h22 sur la ligne Le Mans-Paris, à un passage à niveau à Condé-sur-Huisne. Seule l'une des passagères de la voiture en est sortie indemne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Trois personnes sont mortes, le 7 août 2015, lors d'une collision entre un train régional (TER) et une voiture à un passage à niveau à Condé-sur-Huisne (Orne). (GOOGLE STREET VIEW)

Trois personnes sont mortes, vendredi 7 août, lors d'une collision entre un train régional (TER) et une voiture à un passage à niveau à Condé-sur-Huisne (Orne). Le véhicule "se serait arrêté au milieu de la voie" avant d'être percuté, à 20h22, a expliqué le sous-préfet d'Argentan, Pascal Vion.

Une rescapée à bord du véhicule

La voiture, un véhicule de tourisme, "a été traînée sur plusieurs centaines de mètres et brûlée", selon les pompiers : les trois victimes étaient toutes à bord. "L'un des occupants est sorti pour essayer de pousser le véhicule et le train est arrivé, a détaille le procureur de la République, Cyrille Fournier, filmé par Ouest France. Malgré la mise en route des signaux lumineux et sonores, les occupants ne sont pas sorti du véhciuel ou n'ont pas eu le temps".

Une quatrième personne, une "femme d'un certain âge" qui se trouvait également dans le véhicule, en serait tout de même "apparemment sortie" et, très choquée, a été prise en charge psychologiquement, a précisé le sous-préfet. Compte tenu de son état, elle n'a pas pu être immédiatement entendue.

Le trafic SNCF perturbé

Aucun des 34 passagers du train régional, qui reliait Le Mans à Paris, n'a été blessé. Ces derniers ont dans un premier temps été rassemblés dans une salle des fêtes de Condé-sur-Huisne, où un dispositif de soutien psychologique leur a été proposé. Ils ont ensuite, dans la soirée, regagné Chartres ou Paris dans des bus affrétés par la SNCF. La circulation des trains entre Chartres et Nogent doit rester perturbée jusqu'à samedi midi, selon la compagnie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.