Cet article date de plus de six ans.

Mort du jeune Elio attaqué par un requin : les précisions de Marc Degli à La Réunion

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après la disparition du surfeur de 13 ans, happé par un requin dimanche 12 avril à La Réunion, "l'émotion est immense", assure le rédacteur en chef de Réunion 1ère.

Près de 500 personnes sont venues rendre hommage au petit Elio, l'après-midi du dimanche 12 avril sur la plage où le jeune surfeur est mort ce matin, happé par un requin. L'émotion était très grande.

"D'abord parce que la victime est âgée de 13 ans à peine. Ensuite parce qu'elle était connue dans le petit monde du surf. Le jeune Elio était champion de La Réunion 2013, et c'était l'un des plus grands espoirs de cette discipline ici", précise le rédacteur en chef de Réunion 1ère.
L'émotion est d'autant plus vive sur l'île que "la liste des victimes des attaques de requin ne cesse d'augmenter. On en est à sept décès depuis le début de l'année 2011, sans qu'aucune solution véritable n'ait été trouvée", explique le journaliste, en direct de La Réunion.

"Un régime dérogatoire"

Certains réclament maintenant "des prélèvements plus nombreux de requins pour faire baisser le nombre de squales aux abords des côtes". Quant aux politiques, "ils demandent un régime dérogatoire au gouvernement pour tenter de mettre en place des équipements de sécurité plus rapidement", indique Marc Degli.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.