Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Crash dans les Alpes : "L'hypothèse terroriste n'est pas privilégiée", selon Cazeneuve

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de l'Intérieur était l'invité de RTL. 

L'enquête commence sur les causes du crash de l'A320 de la compagnie Germanwings et pour l'instant "l'hypothèse terroriste n'est pas privilégiée", a affirmé Bernard Cazeneuve sur RTL, mercredi 25 mars.

>> Crash dans les Alpes-de-Haute-Provence : suivez la situation en direct

"Il y a une concentration des débris de l'avion dans un espace d'un hectare et demi, a expliqué le ministre de l'Intérieur. C'est certes un espace important parce que le choc a été important, mais ça montre que l'avion n'a vraisemblablement pas explosé" avant de toucher le sol.

Une boîte noire a été retrouvée mardi sur le site de l'accident, celle enregistrant tous les sons et conversations du cockpit. Elle est "endommagée", mais "exploitable", selon Bernard Cazeneuve. "Toutes les hypothèses doivent être regardées de près aussi longtemps que l'enquête n'a pas donné ses résultats", a rappelé prudemment le ministre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.