Crash dans les Alpes : les recherches suspendues pour la nuit

L'A320 de la compagnie Germanwings était parti peu avant 10 heures de Barcelone à destination de Düsseldorf, en Allemagne. Il s'est écrasé près de Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence).

Un hélicoptère de recherche hélitreuille des gendarmes sur les lieux du crash d\'un Airbus, dans les Alpes, le 24 mars 2015.
Un hélicoptère de recherche hélitreuille des gendarmes sur les lieux du crash d'un Airbus, dans les Alpes, le 24 mars 2015. (DENIS BOIS / GRIPMEDIA / AFPTV)
Ce qu'il faut savoir

Les recherches sur les lieux du crash sont interrompues pour la nuit. Après l'accident de l'Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings entre Digne-les-Bains et Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), mardi 24 mars, une boîte noire a pour le moment été retrouvée. Sur les 144 passagers et 6 membres d'équipage présents à bord, "il n'y a aucun survivant", a annoncé le secrétaire d'État chargé des Transports, Alain Vidalies.

Voici un résumé des informations dont nous disposons sur ce drame :

Pas de message de détresse. Son trajet est connu et les circonstances dans lesquelles l'avion s'est écrasé se précisent lentement, au fil des témoignages, qui évoquent l'avion de chasse parti à la recherche de l'A320, perdu par les radars, puis "un impact et une détonation". La DGAC a précisé que l'équipage de l'A320 n'a pas émis de message de détresse. L'analyse des boîtes noires en dira plus sur les causes du crash.

Des débris éparpillés sur deux hectares. L'accident s'est produit "dans une zone particulièrement difficile d'accès", a précisé François Hollande. Et les débris de l'avion son éparpillés, comme le montrent les premières images, sur deux hectares environ. 

Merkel et Rajoy sur les lieux du drame mercredi. La chancelière allemande, Angela Merkel et le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy se rendront sur les lieux du drame, avec François Hollande, mercredi.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CRASH

00h07 : @anonyme : Vous êtes encore très nombreux ce soir à pointer les zones d'ombre qui subsistent après le crash de l'Airbus A320 de la comagnie allemande low cost Germanwings avec 150 personnes à bord dans les Alpes de Haute-Provence. Concernant le retard du vol au décollage, nous n'avons pas d'explication pour l'instant.

23h58 : J'ai cru comprendre que l'avion avait 30 minutes de retard au décollage. En connaît-on les raisons et ce retard pourrait-il avoir un lien avec la catastrophe (problème technique, passager à problème ou autre) ?

12h55 : Une cellule de crise interministérielle a été mise en place après le crash de l'Airbus A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence. Le compte Twitter du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve poste une photo.

12h51 : "Il y a eu un appel de détresse enregistré à 10h47. Ce signal de détresse montrait que l'avion était à 5 000 pieds, dans une situation anormale", indique Alain Vidalies, le secrétaire d'Etat aux Transports, précisant que le crash avait eu lieu "peu après" ce signal. Actuellement à Lille, il est attendu sur les lieux, tout comme le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.

12h49 : Sur Twitter, la compagnie allemande Lufthansa, maison-mère de la compagnie low cost Germanwings, affirme ne pas savoir ce qui s'est produit pour le vol 4U 9525. Et adresse un message de sympathie aux familles des passagers et de l'équipage. "Si nos craintes sont confirmées, c'est un jour noir pour la Lufthansa", ajoute-t-elle.

12h46 : Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, confirme "qu'il n'y a aucun survivant" après le crash de l'Airbus A320 de la Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence.

12h42 : Qu'est-ce que le plan Sater ? Comme le tweete le ministère de l'Intérieur, c'est l'acronyme de Sauvetage Aéro-Terrestre. Ce plan est actuellement déclenché pour localiser l'Airbus A320 qui s'est écrasé dans le secteur de Barcelonnette.

12h39 : Selon Les Echos, l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings qui s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence, est entré en service le 29 novembre 1990. Il s'agit donc d'un très ancien avion, sachant que l'âge moyen de la flotte de Lufthansa est habituellement de 9 ans.

12h37 : Contacté par francetv info, un habitant de la Foux d'Allos, une station de ski à proximité du lieu présumé du crash de l'Airbus A320, témoigne : "Nous en avons entendu parler par la télévision. Ça serait arrivé de l'autre coté (du massif) des Trois Evêchés, côté Barcelonette. Mais ici, à la Foux d'Allos, on n'a rien vu. On a seulement entendu les hélicoptères".

12h37 : Sur Twitter, Europe 1 affirme que "la carcasse de l'avion" qui se serait écrasé près de Prads-Haute-Bléone (Alpes-de-Haute-Provence) serait "quasiment entière".

12h33 : Selon La Provence, le "plan blanc" a été activé dans l'hôpital de Digne-les-Bains. Le crash aurait eu lieu à proximité de la commune de Prads-Haute-Bléone ( Alpes-de-Haute-Provence).

12h27 : Sur Twitter, le compte Flight-Report, spécialisé dans l'aviation, affirme que dix minutes se sont déroulées entre le début de perte d'altitude de l'Airbus A320 de Germanwings et le crash.

12h27 : Il s'agit du premier crash d'un avion de ligne sur le sol français depuis l'accident du Concorde à Gonesse (Val-d'Oise), près de Roissy, en juillet 2000.

12h23 : A la suite du crash, les contrôleurs aériens renoncent à une grève prévue à partir de demain, annonce un syndicat.

12h21 : Comme l'indique sur Twitter la Chaîne Météo, la météo était très calme dans les Alpes ce matin. L'avion aurait néanmoins traversé une zone de temps instable en Méditerranée, précise-t-elle.