Michel Polacco : "cette catastrophe n'a pas été improvisée"

Le crash de l'A320 serait un acte délibéré du copilote de l'appareil. Pour en parler, Michel Polacco, journaliste spécialiste aéronautique et Jean-François Dupront commandant de bord à Air France.

FRANCE 3

Après les révélations choc jeudi 26 mars sur la volonté du copilote de faire s'écraser l'avion, le mystère demeure. S'agit-il d'un suicide ou d'un acte idéologique ? "Simplement cet homme a préparé cette catastrophe parce que ça n'a pas été improvisé comme ça dans l'instant, ça a été très bien fait, très bien programmé, chaque chose a été pesée", affirme Michel Polacco journaliste spécialiste aéronautique sur le plateau du Grand soir 3.

"Un profil psychologique sûr"

Pour Jean-François Dupront, commandant de bord à Air France, il faudra encore attendre de retrouver la deuxième boîte noire avant d'être affirmatif. Pourtant, il admet que l'acte délibéré semble la thèse la plus probable. "Pour moi, il me semblait inconcevable que cela puisse arriver, malheureusement, il semble que ce soit arriver", lâche-t-il. Et pour cause, "les personnes qui sont recrutées présentent un profil psychologique sûr", affirme le commandant de bord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un morceau de l\'A320 de Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 26 mars 2015.
Un morceau de l'A320 de Germanwings dans les Alpes-de-Haute-Provence, le 26 mars 2015. (DENIS BOIS / GRIPMEDIA/AFPTV)