Cet article date de plus de sept ans.

L'histoire de l'aviation civile marquée par des accidents de dépressurisation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 revient sur plusieurs accidents aériens dus à une dépressurisation en plein vol.

Le crash de l'appareil de la compagnie Germanwings pourrait être dû à une dépressurisation. France 2 s'est intéressée aux accidents aériens qui ont des similitudes avec le crash de l'avion de la Germanwings. Le 14 août 2005, en Grèce, le crash d'un appareil de la compagnie aérienne Helios fait 121 morts. En cause, une dépressurisation à la suite d'une erreur de maintenance. Quelques minutes après son décollage, l'appareil ne répond pas aux appels radio. Deux avions de l'armée l'escortent. Privées d'oxygène, toutes les personnes à bord de l'avion ont perdu connaissance. En pilotage automatique, l'avion finit par s'écraser, à court de carburant.

Des dépressurisations explosives

Les dépressurisations peuvent parfois être explosives. Ainsi, en 1989 à Hawaï, un avion se pose miraculeusement avec un énorme trou sur son flan. Dix passagers ont été aspirés. Un an plus tôt, toujours à Hawaï, un autre appareil se pose avec une partie de la carlingue littéralement arrachée. La faute à un joint défectueux. 
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.