L'aptitude au pilotage d'Andreas Lubitz remise en question

En plateau, le Dr Antoine Pelissolo, chef du service psychiatrie du CHU Henri-Mondor à Créteil revient sur le profil psychologique d'Andreas Lubitz.

France 2

Ce vendredi 27 mars, le quotidien allemand "Bild" a révélé qu'Andreas Lubitz, le copilote de l'A320 de Germanwings, était suivi pour une grave dépression. D'après les premiers éléments, ses antécédents "font assez penser à un trouble de l'humeur grave ou possiblement le début d'une maladie psychotique", explique en plateau le Dr Antoine Pelissolo.

Était-il apte ?

La question de son aptitude au pilotage interpelle. "Ça parait très étonnant de pouvoir laisser une personne en souffrance (...) avec cette responsabilité là", poursuit le Dr Antoine Pelissolo. Andréas Lubitz aurait également caché à son employeur un arrêt médical. "On peut imaginer que soit il voulait continuer à travailler, à prendre sur lui, une façon de lutter contre la maladie, ou alors une intention de se supprimer, et d'utiliser l'avion pour ça", nuance le psychiatre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009, lors du marathon d\'Hambourg (Allemagne).
Andreas Lubitz, le 13 septembre 2009, lors du marathon d'Hambourg (Allemagne). (REUTERS)