Crash de l'A320 : le copilote était seul aux commandes

Le copilote a volontairement bloqué la porte du cockpit pour empêcher que le commandant de bord ne revienne dans la cabine.

FRANCE 2

L'enquête autour du crash de l'A320 dans les Alpes-de-Haute-Provence avance. Selon les enregistrements de la boîte noire, seul le copilote était présent dans le cockpit au moment du crash. Le commandant de bord était coincé à l'extérieur.
"On entend le commandant de bord demander au copilote de prendre les commandes. On entend à la fois le bruit d'un siège qui recule et le bruit d'une porte qui se ferme. On peut légitimement penser qu'il s'est absenté pour aller satisfaire un besoin naturel", a assuré Brice Robin, le procureur de la République de Marseille. Alors qu'il est seul dans la cabine, le copilote actionne volontairement la descente de l'appareil.

Le copilote était bien vivant avant le crash

Quelques instants plus tard, le commandant de bord tente de rentrer de nouveau dans le cockpit. En vain. "On entend plusieurs appels du commandant de bord, demandant l'accès à la cabine de pilotage", note le procureur. Les sons laissent également croire qu'il aurait tenté de défoncer la porte.
Pourtant, le copilote était bel et bien vivant, puisque des "bruits de respiration humaine" sont entendus dans les enregistrements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un des débris de l\'Airbus A320 retrouvés sur les lieux du crash, dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Un des débris de l'Airbus A320 retrouvés sur les lieux du crash, dans les Alpes-de-Haute-Provence. (DENIS BOIS / AFPTV)