Crash de l'A320 : la Lufthansa, responsable ?

La compagnie aérienne savait-elle que son copilote avait souffert d'une grave dépression en 2009 ?

FRANCE 2

Après les révélations sur les failles psychologiques du copilote à l'origine du crash de l'A320, la Lufthansa est pointée du doigt. Avez-t-elle eu connaissance des problèmes de son pilote ? Tout prête à croire que oui, mais la compagnie tente néanmoins de se défendre.
"Il y a six ans, il y a eu une pause assez longue pendant sa formation, mais ensuite quand il a repris l'entrainement nous avons pu recontrôler ses compétences. À la fin il était 100% apte au pilotage. Ses performances étaient irréprochables", assure Carsten Spohr, PDG de la Lufthansa.

Un suivi médical renforcé

Pourtant, selon la presse allemande, la compagnie savait qu'Andreas Lubitz devait faire l'objet d'un suivi médical renforcé. C'était noté dans son dossier.
Par ailleurs, alors que les enquêteurs ont retrouvé des arrêts maladie chez Andreas Lubitz, la compagnie aérienne affirme ne pas les avoir reçus.

Le JT
Les autres sujets du JT
La compagnie aérienne Lufthansa propose aux Suédois de changer de nom pour gagner une nouvelle vie à Berlin (allemagne).
La compagnie aérienne Lufthansa propose aux Suédois de changer de nom pour gagner une nouvelle vie à Berlin (allemagne). (RALPH ORLOWSKI / REUTERS)