Le Boeing 737 MAX banni du ciel américain

Les boîtes noires du Boeing 737 MAX, qui s'est écrasé en Éthiopie, vont être analysées en France. Mercredi 13 mars, les États-Unis, à leur tour, bannissent de leur ciel cet appareil.

France 3

Déjà interdits de vols dans de nombreux pays du monde, les Boeing 737 MAX le sont également depuis mercredi 13 mars aux États-Unis. "Nous ordonnons l'immobilisation immédiate de tous les appareils Boeing 737 MAX 8 et 9. La sécurité des Américains et de tous les passagers est notre priorité absolue", a déclaré Donald Trump mercredi soir. Dans la journée, le Canada avait pris la même dimension, comme nombre de pays d'Europe, d'Asie et d'Océanie qui ont interdit leur espace aérien au Boeing 737 MAX après le crash en Éthiopie.

Incidents en vol

Conséquence : des vols ont été annulés au tout dernier moment aux Canaries ou en Martinique. Le 737 MAX est mis en cause par des pilotes américains de ce type de Boeing. Fin 2018, un mois après le crash en Indonésie, plusieurs d'entre eux avaient rapporté des incidents en vol. Ce soir, le constructeur américain exprime sa confiance en la fiabilité et la sécurité de ses avions, mais dit comprendre la décision des États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Boeing 737 Max 8 s\'apprête à atterrir à l\'aéroport international de Miami, en Floride, le 12 mars 2019.
Un Boeing 737 Max 8 s'apprête à atterrir à l'aéroport international de Miami, en Floride, le 12 mars 2019. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES / AFP)