Cet article date de plus de six ans.

Corse : un quatrième mort dans un accident de montagne sur le GR20

Le bilan provisoire de la coulée de boue survenue en montagne en Haute-Corse s'est alourdi jeudi. Les recherches se poursuivent pour retrouver plusieurs randonneurs belges et français.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes de haute montagne partent à la recherche de victimes d'une coulée de boue survenue sur le GR20 (Haute-Corse), le 10 juin 2015. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Au lendemain de la coulée de boue mortelle survenue en Haute-Corse, sur le célèbre GR20, on dénombre une quatrième victime, jeudi 11 juin. Elle a été retrouvée dans la matinée par les gendarmes de haute montagne. Le corps se trouvait au fond du canyon qui serpente au pied du cirque d'I Cascittoni, à environ 1 500 m d'altitude, où a eu lieu l'accident. L'identité de cette quatrième victime n'a pas été communiquée.

Des randonneurs français et belges encore recherchés

On a appris par ailleurs qu'une randonneuse espagnole de 63 ans avait été blessée, toujours mercredi et dans le même secteur, près du refuge de Tighjettu, à 1 600 m d'altitude.

Plusieurs personnes sont portées disparues, selon un communiqué du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. Au total, une douzaine de touristes belges et français se déplaçant en un ou plusieurs groupes ont été impliqués. Un bilan précis de l'accident, le plus grave enregistré dans la montagne corse depuis une trentaine d'années, est encore difficile à établir à cause des récits divergents des survivants et des témoins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.