Cet article date de plus de six ans.

La veuve de l'homme tué par un policier ivre se confie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La veuve de l'homme tué par un policier ivre se confie
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un homme a été tué, percuté par une voiture. Le conducteur, qui roulait ivre est membre de la police judiciaire du 93. 

Yasin Benarka avait 40 ans, était livreur de pain, et avait trois enfants. L'homme a été tué accidentellement par un policier de la police judiciaire du 93 (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de mercredi à jeudi. Alors qu'il n'était pas en service, le policier accompagné d'un collège roulait ivre , 2,13 grammes d'alcool par litre de sang. Une dose bien supérieure à la limite autorisée. L'alcoolémie au volant devenant un délit à partir de 0,8 gramme. 

Sanctions pénales ?

Lila, son épouse, prostrée dans son appartement, s'est exprimée pour le 13 heures de France 2, mais a souhaité garder l'anonymat.

"Les policiers sont là pour nous protéger surtout, pas prendre la vie d'une personne. C'est cela qui me choque surtout", confie-t-elle. Choquée, la famille de la victime a choisi de porter plainte. Le policier, simplement suspendu pour l'instant par l'IGPN, encourt cinq à dix ans de prison au pénal.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accidents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.