Cet article date de plus de trois ans.

Collision de Millas : une dernière prière pour les victimes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Collision de Millas : une dernière prière pour les victimes
Article rédigé par
France Télévisions

En duplex depuis Saint-Féliu-d'Avall (Pyrénées-Orientales), d'où étaient originaires les victimes de la collision entre un autocar et un TER à Millas jeudi 14 décembre, la journaliste Diane Schlienger revient sur la messe prononcée en leur hommage ce jeudi matin.

Les obsèques de quatre des six enfants décédés dans la collision entre un bus scolaire et un train à Millas, ont eu lieu ce jeudi 21 décembre. "C'était ici une matinée pesante, mais à la fois réconfortante, le temps de la prière, des hommages autour des cercueils blancs des victimes", indique la journaliste Diane Schlienger, en duplex depuis Saint-Féliu-d'Avall (Pyrénées-Orientales). "Tout au long de la cérémonie, à plusieurs reprises, les noms d'Allan, Diogo, Yonas, Teddy, Loïc et Ophélia ont été égrenés. Ils ont résonné au haut-parleur dans ce parc, où la foule, émue, silencieuse, s'est rassemblée pour suivre la messe sur l'écran géant", relate-t-elle.

"Vous restez dans nos cœurs à jamais"

"C'étaient des habitants de la région, certains connaissaient les victimes, d'autres non, mais tous portaient sur leur visage cette même douleur. On a vu beaucoup d'étreintes, de larmes, notamment chez des adolescents, des amis des victimes. Même le prêtre avait les larmes aux yeux quand il s'est adressé directement aux jeunes défunts par ces mots : 'Vous nous manquez terriblement. Vous restez dans nos cœurs à jamais.' A la fin de la messe, le préfet a lu quelques lignes de la part d'Emmanuel Macron, qui a répété aux familles que la France entière se tenait à leurs côtés dans la douleur", conclut Diane Schlienger. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.