Accident de Millas : le procès de la conductrice du car scolaire s'ouvre lundi 19 septembre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Accident de Millas : le procès de la conductrice du car scolaire s'ouvre lundi 19 septembre
Article rédigé par
N.Dahan - France 2
France Télévisions

Le 14 décembre 2017, à Millas, dans les Pyrénées-Orientales, la collision entre un car scolaire et un TER à un passage à niveau avait fait six morts et 17 blessés. Le procès de la conductrice du car s'ouvre lundi 19 septembre à Marseille, comme l'explique la journaliste Noémie Dahan, en direct sur place.

Le 14 décembre 2017, une collision entre un car scolaire et un TER à un passage à niveau avait fait six morts et 17 blessés parmi des collégiens à Millas (Pyrénées-Orientales). Lundi 19 septembre, le procès de la conductrice du car de 53 ans s'ouvre à Marseille (Bouches-du-Rhône), comme l'explique la journaliste Noémie Dahan, en direct sur place : "Un procès hors norme, puisque 400 personnes sont attendues. (...) Face à la conductrice, 123 parties civiles, et parmi elles, les parents de ces petites victimes."

La conductrice risque jusqu'à trois ans de prison

"La clé de ce procès, c'est de savoir si, effectivement, les barrières de ce passage à niveau étaient levées ou abaissées. Cela fait cinq ans que la conductrice du bus affirme qu'elles étaient levées, et que c'est pour cela qu'elle s'est engagée. C'est un procès hors norme puisqu'il sera aussi diffusé en direct depuis Perpignan (Pyrénées-Orientales) devant 200 personnes", poursuit la journaliste. "Les débats vont durer jusqu'au 7 octobre prochain, la conductrice du bus risque, elle, jusqu'à trois ans de prison", conclut-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.