Cet article date de plus de dix ans.

Vidéo Brétigny-sur-Orge : Hollande dit "sa solidarité aux familles"

Publié Mis à jour
François Hollande s'associe à la douleur des victimes (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le président s'est rendu sur les lieux du drame vendredi en début de soirée.

Le président François Hollande a dit "sa solidarité aux familles" et annoncé que "trois enquêtes avaient été diligentées", vendredi 12 juillet à Brétigny-sur-Orge, où un train Paris-Limoges a déraillé faisant 6 morts et 22 blessés graves.

Arrivé sur place peu après 20 heures, le chef de l'Etat a annoncé que l'identification des victimes sera "très longue". "Les enquêtes sont en cours. Dès qu'il sera possible de donner les noms et de prévenir les familles, ce sera fait. Je peux comprendre l'appréhension et la douleur (des familles). Je veux d'ores et déjà m'y associer"

Le chef de l'Etat a salué "la mobilisation des services de secours". "Tous ceux qui pouvaient intervenir vite l'ont fait dans des conditions qui ne souffrent aucune discussion", a-t-il dit, ajoutant que "l'enquête devra déterminer la cause de ce qui s'est produit dans cette gare".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.