Procès de l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge : la parole aux victimes

Publié Mis à jour
Procès de l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge : la parole aux victimes
France 3
Article rédigé par
C. Weill-Raynal - France 3
France Télévisions

La catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge avait fait sept morts et des centaines de blessés en 2013. Le tribunal d'Évry a commencé à entendre les parties civiles, lundi 31 mai.

Les parties civiles de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge s'expriment au tribunal d'Évry (Essonne), mardi 31 mai. "Beaucoup d'émotion et des pleurs à la barre ce matin. Chaque partie civile vient raconter sa catastrophe. Certains étaient dans le train ou sur le quai, d'autres ont perdu un proche dans l'accident. Une femme qui a vécu le déraillement raconte le choc, l'incompréhension, le bruit de la ferraille tordue, la poussière de verre brisé qui fait suffoquer, puis les cris, la vue des corps mutilés", rapporte le journaliste Clément Weill-Raynal, présent sur place. 

"Aucun ne parle avec colère"

Les personnes qui ont perdu des proches, quant à elles, sont "taraudées par l'angoisse de savoir s'ils ont souffert et s'ils se sont vus mourir", selon le journaliste. "Aucun ne parle avec colère, tous sont juste venus dire leur douleur, et tous font confiance au tribunal pour les aider à comprendre ce qu'il s'est passé et à établir les responsabilités", conclut Clément Weill-Raynal. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.