Cet article date de plus d'un an.

Roubaix : l'hommage national aux trois policiers tués

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Roubaix : l'hommage national aux trois policiers tués
Roubaix : l'hommage national aux trois policiers tués Roubaix : l'hommage national aux trois policiers tués (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - E. Lagarde, C. Meral, M.-N. Grimaldi, S. Giaume, M. Baron, A. Thoron, C. Beauvalet
France Télévisions
Jeudi 25 mai, à Roubaix (Nord), Emmanuel Macron a rendu hommage aux trois jeunes policiers tués en intervention. Ils étaient âgés de 24 à 25 ans.

Quand les cercueils des trois policiers entrent dans la cour de l'école de police nationale de Roubaix (Nord), jeudi 25 mai, la marche funèbre souligne encore davantage leur jeunesse : Paul, Manon et Steve sont morts en service à 24 et à 25 ans. Devant les familles, Emmanuel Macron leur a rendu hommage. "Parler d'eux devient nécessaire pour rendre hommage à leur destin et pour dénoncer les comportements irresponsables", a déclaré le président de la République. 

La Légion d'honneur à titre posthume

Les trois policiers ont reçu la Légion d'honneur à titre posthume. Sur place, l'émotion est immense. Beaucoup de policiers s'inquiètent face à une société qu'ils jugent de plus en plus violente. "Nos jeunes collègues vont avoir une carrière plus difficile que leurs ainés", estime l'un d’eux. À Roost-Warendin (Nord), les habitants ont été nombreux à adresser leurs condoléances. Le maire a dû annoncer le décès de la jeune policière à sa famille. Le petit garçon de Steven et l'enfant à naître de Paul sont désormais pupilles de la Nation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.