A Marseille, des dealers de cannabis proposent des cartes de fidélité

"La Provence" a mis la main sur une carte proposée par les vendeurs de la cité Val-Plan.

La cité du Val-Plan, à Marseille (Bouches-du-Rhône), photographiée le 26 avril 2013.
La cité du Val-Plan, à Marseille (Bouches-du-Rhône), photographiée le 26 avril 2013. ( MAXPPP.)

Une offre fumante. Pour dix barrettes de shit achetées, une barrette offerte. Dans la cité du Val-Plan, à Marseille (Bouches-du-Rhône), les dealers de cannabis proposent à leurs clients une carte de fidélité, avec différentes offres, rapporte jeudi 21 mai La Provence. "J'ai carrément halluciné, (...) j'avais l'impression d'être à la pizzeria du coin", raconte au quotidien régional Yohan, 31 ans.

D'un côté, dix cases à tamponner à chaque achat. De l'autre, les offres : pour 20 euros de drogue, un briquet et un paquet de feuilles à rouler. Pour 30 euros, l'offre se trouve agrémentée de six cigarettes. Même les horaires où le point de vente est "ouvert", de 11 heures à minuit, sont affichés. "Nous attendons de vous accueillir avec plaisir, au centre du quartier, merci de votre fidélité", peut-on également lire sur la carte de fidélité.

"Ça prouve bien qu'ici, tout est permis"

Interrogé par l'AFP, le préfet de police de Marseille, Laurent Nunez, fait part de son étonnement. "On n'a jamais trouvé cela en perquisition, ou dans le cadre des interpellations auxquelles il a été procédé, ce qui rend très improbable la crédibilité de l'histoire", explique-t-il.

Un constat qui s'explique peut-être par le fait que ces cartes ne circulent pas depuis longtemps. Un proche des vendeurs explique en effet à La Provence que "ce truc est très récent". "Mais ça a vite circulé sur internet et ça a fait un buzz de fou. Du coup, tout le monde vient au quartier pour voir ça de près. Ça amène de la clientèle en plus et ça fait parler de nous", poursuit-il. Un succès qui ne ravit pas les habitants, interrogés par le quotidien : "Ça prouve bien qu'ici, tout est permis".