A Benais, en Indre-et-Loire, la maison de la "Madoff" de Touraine a été incendiée

L'incendie s'est déclaré peu avant 9h au domicile de Sylviane Hamon, mise en examen et écrouée il y a deux jours pour abus de confiance. Cette ancienne employée de banque, âgée de 49 ans, est soupçonnée d'avoir escroqué des dizaines de proches et de voisins, en leur faisant miroiter des placements très rentables. Au total, elle aurait détourné près de trois millions d'euros.

(Alain Jocard AFP)

La maison, une ancienne ferme rénovée, était située sur les hauteurs du village de Benais, 900 habitants. Ce matin, vers 8h30, un incendie d'origine inconnue se déclare. En quelques minutes, il détruit une partie de l'habitation, malgré l'intervention d'une vingtaine de pompiers et de deux véhicules. La maison était "a priori" vide, selon les pompiers, car elle avait été placée sous scellés mardi dernier, après une nouvelle perquisition.

Cet incendie intervient au lendemain de la réunion, à Chinon, d'une cinquantaine de victimes présumées de Sylviane Hamon. Des victimes "abasourdies" et "honteuses" , selon Marie-Paule Carrey, directrice de l'Association d'aide aux victimes d'infractions pénales d'Indre-et-Loire. Tous ont pris conscience qu'ils risquaient de ne jamais récupérer leur argent.

Pendant plusieurs années, Sylviane Hamon aurait fait miroiter à ces gens - famille, voisins, amis - des placements avec des rendements allant de 10 à 30%. Ancienne employée de la BNP, licenciée en 2007 pour des raisons obscures, elle expliquait travailler pour une société de crédit.
Cette femme de 49 ans a été mise en examen mardi pour abus de confiance et placée en détention provisoire. Son mari a lui été mis en examen pour recel et placé sous contrôle judiciaire.