Près de 40 ans après, une famille disparue est de nouveau recherchée en Charente

Une enquête sur la disparition d'une famille en Charente en 1972 a repris mardi. Trente-neuf ans après les faits, le parquet espère que la technologie permettra de trouver une piste. 

Capture d\'écran d\'une carte situant la commune de Boutiers-Saint-Trojan (Charente), où vivait la famille disparue.
Capture d'écran d'une carte situant la commune de Boutiers-Saint-Trojan (Charente), où vivait la famille disparue. (DR)

Trente-neuf ans après la disparition de toute une famille en Charente, le parquet d'Angoulême a annoncé mardi 22 novembre la reprise des recherches dans l'espoir de localiser les corps ou la voiture des disparus. 

La famille Méchinaud, Jacques, Pierrette et leurs deux fils âgés de 7 et 4 ans, domiciliée à Boutiers-Saint-Trojan, se sont volatilisés le soir de Noël 1972 alors qu'ils rentraient en voiture d'un réveillon chez des amis. Leur disparition constitue "l'une des énigmes les plus mystérieuses et les plus tragiques de l'après-guerre en Charente", écrit le quotidien Charente libre

Sollicité par la sœur et la nièce du père de famille, le parquet a décidé de reprendre l'enquête "pour deux ou trois jours", précisant que pour l'instant "aucune hypothèse d'enquête ne peut, à ce jour, être privilégiée". 

Les enquêteurs espèrent que les avancées de la technologie et de la science donneront de nouveaux éléments. Ils s'appuient notamment sur des radars terrestres et subaquatiques "permettant d'effectuer des recherches dans des lieux qui n'avaient pas été sondés lors de l'enquête initiale ou qui ne l'avaient été qu'avec les moyens de l'époque".