Etats-Unis : la Française et les bikers

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 29/07/2013Durée : 00h40

L'histoire d'une Française passionnée de moto, installée aux États-Unis. Elle est bikeuse et organise des chevauchées dans l'Ouest américain.

Son bandana est couleur locale et elle se fond dans le paysage. Entre France et l'Amerique, l'histoire dure depuis 10 ans.

Vous avez entendu parler du rêve américain ? Moi je le vis.

Le rêve de France Leonhardt c'était de vivre aux États-Unis. A 45 ans, cette Alsacienne d'origine fait visiter le pays à moto. Ce matin, départjuste après le lever du soleil, une mécanique bien huilée.

Venez là les gars, on va faire un briefing de la journée. On va aller au parc national des Arches, l'un des plus beaux.

Une chevauchée de 15 jours, l'itinéraire a été défini plusieurs semaines à l'avance.

Combien de kilomètres on va faire aujourd'hui.

200 miles, 350 kilomètres à peu près.

Sur des motos mythiques, ses clients ne sont pas des novices. Tous passionnés de grosses cylindrées. Aujourd'hui, ils sont 8, uniquement des Américains, derrière celle qu'ils appellent la frenchy. Première halte, ce parc national, un décor de western. Ces arches rocheuses ont été sculptées par la nature il y a plusieurs millions d'années.

Je ne sais pas si vous réussissez à la distinguer, là on peut voir une tête d'aigle.

Pour eux, ce parc, c'est une première. Coût de la conquête de l'Ouest : 6000 dollars, 4500 euros, hébergement et location des motos compris. Certains des motards sont des vétérans de l'armée américaine.

Au départ, c'est toujours un peu difficile les groupes. "Oh une fille qui va nous diriger pendant deux semaines." Au bout de deux jours ça se calme, ils voient que je connais l'histoire.

C'est une bonne vivante, elle aime bien s'amuser, c'est vraiment l'aventure.

Sous une chaleur écrasante, plus de 40 degrés, l'aventure c'est sans embouteillages et sans casques. Ici, ce n'est pas obligatoire. Au pays des cowboys, ils roulent calmement, en file indienne. France compte bien casser l'image de mauvais garçons associée aux motards.

Les bikers, c'est une famille, on s'appelle tous frères et soeurs. C'est une façon de vivre. Pour elle, pas question de revenir en arrière. Depuis quelques mois elle a un nouveau passeport, désormais France est Américaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==