Espagne : l'enquête sur l'accident ferroviaire

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 27/07/2013Durée : 00h24

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

En Espagne, l'enquête se poursuit 3 jours après le déraillement du train qui a coûte la vie à 78 personnes à Saint-Jacques-de-Compostelle. Le conducteur va devoir s'expliquer. Il a, dans un premier temps, reconnu l'excès de vitesse. Bonjour Franck Génauzeau, vous êtes en direct de l'hôpital où Francisco Garzon est soigné. Il refuse aujourd'hui de parler aux enquêteurs.

Franck Génauzeau : Le conducteur est toujours en garde à vue à l'hôpital. Il a reçu la visite hier des policiers, auxquels il n'a pas souhaité répondre, préférant, sur les conseils de son avocat, attendre la déposition auprès du juge attendu aujourd'hui a l'hôpital, si l'état de santé du patient le permet. La presse espagnole continue ce matin ses révélations. "El Mundo" affirme que le conducteur téléphonait au moment des faits. Il pourrait également avoir confondu ce fameux virage avec le précédent, qui se négocie habituellement à pleine vitesse. Si cette hypothèse est confirmée, il encourtjusqu'à 4 ans de prison.

Marie Drucker : Merci, Franck.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==