L'Emission politique, France 2

VIDEO. Jean-Luc Mélenchon à la rencontre de chauffeurs de VTC indépendants

Le candidat de La France insoumise, qui s'insurge contre "l'ubérisation de la société", a rencontré des chauffeurs de VTC indépendants, et les étudiants d’un centre de formation VTC en Seine-Saint-Denis. Un reportage diffusé dans “L’Emission politique” le jeudi 23 février 2017.

Voir la vidéo

Il parle de “régression sociale”. Jean-Luc Mélenchon, député européen et candidat à l’élection présidentielle, s’est récemment montré très critique à l’égard de “l’ubérisation de la société”. Pour l’ancien sénateur, “le système Uber” — à savoir, les plateformes de réservation de VTC — reflète un véritable “mépris vis-à-vis des gens”. Le prétendant à l’Elysée souhaite que les chauffeurs de VTC puissent travailler comme salariés (en CDI) de ces plateformes, et non plus comme collaborateurs indépendants.

Néanmoins, plusieurs de ces chauffeurs, qui ont déjà connu des années de travail salarié, souhaitent gagner en indépendance. Jean-Luc Mélenchon a ainsi rencontré Rabat, chauffeur de VTC de 38 ans, qui a travaillé douze ans en CDI à La Poste. “Avec la paye de La Poste, je n’arrivais pas à m’en sortir”, raconte-t-il. Il gagnait alors 1 400 euros par mois. Aujourd’hui, il travaille plus, mais dégage environ 2 400 euros de salaire net par mois.

“On veut simplement travailler”

Le candidat de La France insoumise est ensuite allé à la rencontre d’étudiants et de gérants d’un centre de formation pour chauffeurs de VTC à Montreuil, en Seine-Saint-Denis. Dans le département, le secteur des VTC est le premier créateur d’entreprises. Il représente même 25% des créations d’emploi dans la région.

Plusieurs étudiants ont longtemps travaillé en CDI, avec beaucoup d’heures supplémentaires non payées. Aujourd’hui, quitte à travailler autant, ils préfèrent le faire à leur compte et gagner plus. “Je ne suis pas d’accord pour que le travail demain, ce soit du travail à la pièce avec une plateforme dans tous les métiers”, soutient Jean-Luc Mélenchon.

“On veut simplement travailler ! Aujourd’hui, ces gens ne trouvent pas de travail, lui répond le directeur du centre de formation. Ces plateformes proposent des emplois [...], apportent des solutions concrètes. Vous, vous proposez quoi ?” Pour Jean-Luc Mélenchon, il s'agit là du véritable problème : "trente ans de chômage de masse".

Melenchon dans un VTC
Melenchon dans un VTC (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)