VIDEO. Départementales : Manuel Valls appelle à l'union de la gauche "pour faire barrage à l'extrême droite"

Le Premier ministre s'est réjoui que le Front national réalise un score en dessous de ce que prédisaient les sondages, au soir du premier tour. 

Le Premier ministre s'est exprimé, dimanche 22 mars, après le premier tour des élections départementales. Au vu des estimations Ipsos / Sopra Steria pour France Télévisions qui donnent le Parti socialiste et ses alliés à 28% des suffrages exprimés, Manuel Valls a affirmé que "les candidats de la majorité ont établi des scores honorables" et a estimé que "rien n'est donc joué".

>> Suivez toute la soirée électorale dans notre direct 

Le Premier ministre s'est réjoui que le FN, donné en troisième place, avec 24,5 % des voix, soit en dessous de ce que prédisaient les sondages. "L'extrême droite, même si elle est trop haute, n'est pas le premier parti de France, a affirmé Manuel Valls. J'appelle tous les républicains à faire barrage à l'extrême droite."

Le Premier ministre s'est aussi félicité du recul de l'abstention (49,4% selon l'estimation Ipsos / Sopra Steria). "Un électeur sur deux est allé voter, c'est plus que prévu", a-t-il dit, avant de souligner que "trop de Français ont encore fait le choix de ne pas se rendre aux urnes".

Manuel Valls, le 22 mars 2015, à Paris, après le premier tour des élections départementales.
Manuel Valls, le 22 mars 2015, à Paris, après le premier tour des élections départementales. (ALAIN JOCARD / AFP)