Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Cambadélis accuse Sarkozy de "se tourner les pouces" et de laisser le FN monter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 5
Article rédigé par
France Télévisions

Le premier secrétaire du PS a estimé, dimanche dans "C Politique", sur France 5, que le patron de l'UMP est focalisé sur son duel face à Alain Juppé en vue des primaires à droite pour la présidentielle de 2017.

Les élections départementales qui se tiennent le 22 et 29 mars sont marquées par un  "danger", selon le numéro un du PS. Il s'agit de "la dynamique actuelle du Front national", a estimé Jean-Christophe Cambadélis, dans "C Politique", sur France 5, dimanche 15 mars. Selon lui, "le Parti socialiste est le seul [parti] à le faire".

Sarkozy veut "tuer le match avec Alain Juppé"

Si Nicolas Sarkozy, patron de l'UMP, ne monte pas au créneau sur le sujet c'est "parce que son orientation ce n'est pas le ni-ni -ni Parti socialiste, ni Front national-, son orientation, c'est le et-et", a exposé Jean-Christophe Cambadélis.

D'après lui, "Nicolas Sarkozy se tourne les pouces, il ne fait pas campagne, il ne se préoccupe pas des Français, a ajouté le premier secrétaire de la rue de Solférino. Il ne se préoccupe que d'une victoire possible pour pouvoir tuer le match avec Alain Juppé." Le maire de Bordeaux, porté par de nombreux sondages favorables, est le plus sérieux concurrent de l'ancien président de la République pour la primaire à droite en 2016 en vue de la présidentielle de 2017.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.