Cet article date de plus de cinq ans.

Sondage Elections régionales : Pécresse et Bartolone au coude-à-coude en Île-de-France

Selon un sondage Ifop, la candidate républicaine, Valérie Pécresse, ne devancerait son opposant socialiste, Claude Bartolone, que d'un point au second tour des régionales.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains en Ile-de-France, et Claude Bartolone, tête de liste PS. ( AFP )

Match très incertain en Île-de-France. D'après une enquête Ifop-Fiducial pour Paris Match, I-télé et Sud Radio, publié mardi 10 novembre, la liste de la droite et du centre, conduite par Valérie Pécresse, récolterait 39% des suffrages au second tour des élections égionales, ne devançant que d'un petit point celle du socialiste Claude Bartolone. Un écart inférieur à la marge d'erreur du sondage.

>> CARTE. Elections régionales : ce que disent les sondages, région par région

La liste du président de l'Assemblée nationale recueille 38% des intentions de vote, dans l'hypothèse d'une fusion avec le Front de gauche et Europe Ecologie-Les Verts (EELV). La liste Front national (FN), menée par Wallerand de Saint-Just, arriverait en troisième position, avec 23% des suffrages.

Des résultats semblables à ceux observés fin septembre

Ces résultats correspondent peu ou prou à ceux observés par le même institut fin septembre : Valérie Pécresse figurait en tête (40%), devant Claude Bartolone (39%) et Wallerand de Saint-Just (21%). 

A la différence d'autres régions, la liste conduite par Valérie Pécresse parvient à contenir la fuite des électeurs de l'ex-UMP vers le Front national

Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop

à Reuters

Au premier tour, la principale liste de droite obtiendrait 32% des suffrages, tandis que celle de Claude Bartolone, soutenue par le Parti socialiste, le Parti radical de gauche et l'Union des démocrates et écologistes recueillerait 25% des voix. Celle du FN obtiendrait 18,5%. Les listes EELV d'Emmanuelle Cosse (9%) et Front de gauche de Pierre Laurent (7,5%) n'atteindraient pas le seuil des 10% requis pour se maintenir au deuxième tour.

*Cette étude a été réalisée en ligne du 3 au 6 novembre auprès d'un échantillon de 902 personnes extrait d'un échantillon 1 003 personnes représentatif de la population d'Île-de-France âgée de 18 ans et plus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.