← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Monchaux-Soreng

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont rassemblé les résidents de Monchaux-Soreng le 15 mars 2020. Au premier tour des municipales, 68,30 % des électeurs étaient allés aux bureaux de vote. Un chiffre en très légère baisse (-1,07 point) en comparaison avec 2014, où ils étaient 69,37 % à avoir voté. Si l'on se rapporte aux données du scrutin précédent, on note que la participation des citoyens de la Seine-Maritime a baissé (72,18 % contre 54,67 % cette année).

Lorsqu'un candidat remporte plus du quart des voix des inscrits et au moins la moitié des suffrages exprimés, il décroche sa place au conseil municipal.

Municipales 2020 : qui est en tête suite au premier tour à Monchaux-Soreng ?

À Monchaux-Soreng (76), les jeux sont donc faits dès le 1er tour de ces municipales 2020 car les 15 places du conseil ont déjà toutes été emportées. Romain Maubert obtient 72,20 % au 1er tour des élections municipales. Claude Boutté reçoit les votes de 70,48 % des votants. Le résultat d'Arnaud Jacquet et Véronique Planchin à l'issue du premier tour leur fait emporter la troisième position avec un résultat de 70,20 %. D'autres candidats élus ont aussi été soutenus par les électeurs, comme le démontrent les scores assez élevés de Jacques Ducrocq (69,62 %), Didier Flamand (69,05 %), Jean-Claude Quenot (68,76 %), Coralie Froidure (68,19 %), Jackie Cauchy (67,62 %), Océane Hecquet (67,62 %), Caroline Ruysschaert (65,90 %), Germaine Quatrelivres (65,32 %), Dorothée Evenou (63,61 %), Alain Bastien (62,46 %) et Thierry Blangier (61,89 %).

Dans ce village, on a compté 0,83 % de votes blancs et 2,76 % de bulletins estimés comme étant non valides.

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux de choisir, parmi eux, l'individu qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Monchaux-Soreng

Abstention : 31.7% Participation : 68.3%

Résultats détaillés du tour 1

  • Romain MAUBERT, 72.2%



    Romain MAUBERT

    72.2 %

    252 votes

  • Claude BOUTTÉ, 70.48%



    Claude BOUTTÉ

    70.48 %

    246 votes

  • Arnaud JACQUET, 70.2%



    Arnaud JACQUET

    70.2 %

    245 votes

  • Véronique PLANCHIN, 70.2%



    Véronique PLANCHIN

    70.2 %

    245 votes

  • Jacques DUCROCQ, 69.62%



    Jacques DUCROCQ

    69.62 %

    243 votes

  • Didier FLAMAND, 69.05%



    Didier FLAMAND

    69.05 %

    241 votes

  • Jean-Claude QUENOT, 68.76%



    Jean-Claude QUENOT

    68.76 %

    240 votes

  • Coralie FROIDURE, 68.19%



    Coralie FROIDURE

    68.19 %

    238 votes

  • Jackie CAUCHY, 67.62%



    Jackie CAUCHY

    67.62 %

    236 votes

  • Océane HECQUET, 67.62%



    Océane HECQUET

    67.62 %

    236 votes

  • Caroline RUYSSCHAERT, 65.9%



    Caroline RUYSSCHAERT

    65.9 %

    230 votes

  • Germaine QUATRELIVRES, 65.32%



    Germaine QUATRELIVRES

    65.32 %

    228 votes

  • Dorothée EVENOU, 63.61%



    Dorothée EVENOU

    63.61 %

    222 votes

  • Alain BASTIEN, 62.46%



    Alain BASTIEN

    62.46 %

    218 votes

  • Thierry BLANGIER, 61.89%



    Thierry BLANGIER

    61.89 %

    216 votes

  • Alexandre LEBAS, 36.1%



    Alexandre LEBAS

    36.1 %

    126 votes

  • Pierre LANGLOIS, 34.95%



    Pierre LANGLOIS

    34.95 %

    122 votes

  • Dominique RIGAUX, 33.23%



    Dominique RIGAUX

    33.23 %

    116 votes

  • Stéphane LERMECHIN, 32.95%



    Stéphane LERMECHIN

    32.95 %

    115 votes

  • Dominique NOTHIAS, 32.37%



    Dominique NOTHIAS

    32.37 %

    113 votes

  • Raphaël SURINACH, 32.37%



    Raphaël SURINACH

    32.37 %

    113 votes

  • Clara LOTTE, 31.8%



    Clara LOTTE

    31.8 %

    111 votes

  • Aline PARIS, 30.65%



    Aline PARIS

    30.65 %

    107 votes

  • Catherine OBRY, 30.37%



    Catherine OBRY

    30.37 %

    106 votes

  • Estelle PAPIN, 30.37%



    Estelle PAPIN

    30.37 %

    106 votes

  • Ludovic LAFFARGUE, 30.08%



    Ludovic LAFFARGUE

    30.08 %

    105 votes

  • Philippe VAUQUET, 29.51%



    Philippe VAUQUET

    29.51 %

    103 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 650 habitants
  • 530 inscrits
  • Votants362 inscrits 68.3%
  • Abstentionnistes168 inscrits 31.7%
  • Votes blancs3 inscrits 0.83%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Monchaux-Soreng : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils peuvent se rassembler. Le jour du vote, les électeurs sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Monchaux-Soreng ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Jean-Claude Quenot, maire actuel, est candidat à sa réélection. Alain Bastien se présente comme candidat. Thierry Blangier, Claude Boutté, Jackie Cauchy, Jacques Ducrocq, Dorothée Evenou, Didier Flamand, Coralie Froidure, Océane Hecquet, Arnaud Jacquet, Ludovic Laffargue, Pierre Langlois, Alexandre Lebas, Stéphane Lermechin, Clara Lotte, Romain Maubert, Dominique Nothias, Catherine Obry, Estelle Papin, Aline Paris, Véronique Planchin, Germaine Quatrelivres, Dominique Rigaux, Caroline Ruysschaert, Raphaël Surinach et Philippe Vauquet ont également déclaré leur candidature.

Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats ont la possibilité d'être élus s'ils obtiennent une majorité absolue, à la condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Pour ce qui est du second tour, s'il a lieu, les candidats doivent remporter une majorité relative afin d'être élus et ainsi prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Monchaux-Soreng : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette date, le conseil municipal de Monchaux-Soreng sera connu. Si vous êtes français ou ressortissant de l'UE et si vous résidez ou vous acquittez d'impôts dans cette ville, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut néanmoins que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales monchaliennes.

Bilan de 2014, année des dernières élections municipales

Pour les électeurs d'une commune de moins de 1000 habitants, un type de scrutin spécifique s'applique lors des municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs désignent plusieurs candidats en même temps et, d'autre part, peuvent élire des membres de deux listes différentes.
À Monchaux-Soreng, le 23 mars 2014, se déroulait l'élection de 15 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Arnaud Jacquet et Alexandre Lebas étaient les candidats désignés par les Monchaliens. Accompagnés de Sylvie Bastien, Romain Maubert, Didier Flamand, Fanny Lejeune mais aussi Jean Pade et Claude Boutte, ils avaient comme mission de diriger la municipalité.
Retour sur le taux de participation : il a été répertorié qu'assez peu d'électeurs s'étaient rendus aux urnes pour y glisser un bulletin. En effet, seuls 376 votes ont été comptés sur un total de 542 inscrits. Une forte baisse peut ainsi être constatée, par rapport aux précédentes élections municipales de 2008 où la participation avait franchi 78,56 %.

Les derniers suffrages dévoilaient-ils les mêmes scores ?

Il y a eu plusieurs votes depuis les précédentes élections municipales. En ce qui concerne les dernières élections présidentielles, elles ont eu lieu en 2017. En 2017, au premier tour des dernières Présidentielles, les citoyens de Monchaux-Soreng ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau national.
L'écart s'est agrandi entre Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui a obtenu 16,79 % des suffrages au premier tour, et Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part, qui ont emporté 37,47 % et 19,46 % des voix. Avec 54,02 % des suffrages, le choix des résidents de Monchaux-Soreng a été en faveur de Marine Le Pen. La participation des habitants de Monchaux-Soreng au second tour était de 76,39 %, soit 398 habitants. À titre comparatif, ils étaient 85,58 % en 2012.
Aux élections européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a remporté un score de 43,17 % des votes. Par ailleurs, Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu 12,55 % des voix.

Monchaux-Soreng : les données clefs

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreux sont les chiffres qui permettent de dresser un portrait d'une commune. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux comprendre les discours des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Que pourrait-on dire sur la population de la commune de Monchaux-Soreng ?

C'est un village de Seine-Maritime où habitent 654 individus. Avec cette ville, Dancourt, Aubéguimont ou Criquiers font partie des communes qui composent la Communauté de Communes Interrégionale Aumale - Blangy-sur-Bresle. Si 22,49 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Monchaliens a entre 25 et 54 ans. Monchaux-Soreng est peu concernée par l'immigration, avec 0,47 % d'immigrés.

Travail, logement et revenus : proposent-ils un niveau de vie confortable à Monchaux-Soreng ?

Les données suivantes apportent une meilleure visibilité sur l'état des emplois à Monchaux-Soreng. Les ouvriers et employés, voici les catégories d'emploi considérablement représentées à Monchaux-Soreng (65,51 % de la population active). Les actifs constituent 48,76 % des résidents de la commune – soit près de 316 personnes. Presque 15 % de la population monchalienne active se retrouvent en demande d'emploi, parmi eux une majeure partie sont des femmes.
En France, le revenu moyen des foyers était de plus de 20 000 € en 2014. Les Monchaliens ont quant à eux déclaré un revenu médian de 19 757 € en 2016. Le niveau de vie à Monchaux-Soreng est ainsi similaire à la moyenne nationale.
Le marché immobilier d'une commune est aussi un bon indicateur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Dans la location, on remarque que les Monchaliens louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces. Ils sont moins de 4 % à louer le premier type d'habitation et moins de 4 % le second. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 6 pièces à presque 22 % et dans une maison de 5 pièces à environ 25 %.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Monchaux-Soreng ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent essentiellement sur les équipements de la commune : en répondant aux besoins des habitants, elles assurent la qualité de vie dans leur commune. On peut noter qu'à Monchaux-Soreng les infrastructures manquent un peu. Avec un total global de 117 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Monchaux-Soreng si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
La qualité de vie dans une ville est notamment liée à pollution ambiante. Qu'en est-il de la qualité de l'eau ? Elle est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique​ d'après L'observatoire national de l'eau.