← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Ailleux

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les électeurs d'Ailleux étaient appelés aux urnes dans le cadre des élections municipales. 69,93 % des citoyens se sont rendus aux bureaux de vote, contre 87,41 % lors du scrutin de 2014 (baisse de -17,48 points). Le taux de participation dans le département de la Loire a baissé par rapport à l'élection précédente. Il était de 69,66 %, contre 50,71 % cette année.

Afin qu'un candidat puisse accéder à un siège au conseil municipal, il se doit d'obtenir plus de 50 % des suffrages et au moins le quart des voix des inscrits.

1er tour des municipales 2020 à Ailleux : quels sont les scores ?

À Ailleux (42), la totalité des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été octroyée dès le premier tour des élections municipales 2020. C'est Alban Fontenille qui, avec 98,94 % des votes, est en tête, au premier tour des élections municipales. 94,73 % des électeurs ont arrêté leur choix sur Emilien Cohas. Avec 93,68 % des suffrages en sa faveur, Emmanuelle Laurencery se retrouve troisième du classement. Le résultat élevé de plusieurs candidats, comme Fabien Bourg (92,63 %), Julien Bessy (91,57 %), Jacqueline Charretier (91,57 %), Mathilde Mazet (91,57 %), Michelle Benoit (88,42 %), Cédric Derory (88,42 %), Célestin Morel (80 %) et Roland Benoit (77,89 %), leur a également assuré une place au conseil municipal.

Les bulletins de vote de ce hameau ont été dépouillés : il y a eu 2 % de bulletins blancs et 3 % de bulletins non recevables.

Ce sont les membres du conseil municipal eux-mêmes qui vont à présent élire dans leurs rangs le prochain maire.

Résultats du premier tour - Ailleux

Abstention : 30.07% Participation : 69.93%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alban FONTENILLE, 98.94%



    Alban FONTENILLE

    98.94 %

    94 votes

  • Emilien COHAS, 94.73%



    Emilien COHAS

    94.73 %

    90 votes

  • Emmanuelle LAURENCERY, 93.68%



    Emmanuelle LAURENCERY

    93.68 %

    89 votes

  • Fabien BOURG, 92.63%



    Fabien BOURG

    92.63 %

    88 votes

  • Julien BESSY, 91.57%



    Julien BESSY

    91.57 %

    87 votes

  • Jacqueline CHARRETIER, 91.57%



    Jacqueline CHARRETIER

    91.57 %

    87 votes

  • Mathilde MAZET, 91.57%



    Mathilde MAZET

    91.57 %

    87 votes

  • Michelle BENOIT, 88.42%



    Michelle BENOIT

    88.42 %

    84 votes

  • Cédric DERORY, 88.42%



    Cédric DERORY

    88.42 %

    84 votes

  • Célestin MOREL, 80%



    Célestin MOREL

    80 %

    76 votes

  • Roland BENOIT, 77.89%



    Roland BENOIT

    77.89 %

    74 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 147 habitants
  • 143 inscrits
  • Votants100 inscrits 69.93%
  • Abstentionnistes43 inscrits 30.07%
  • Votes blancs2 inscrits 2%

Article à la une des élections

Le spectre d'un nouveau report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ailleux : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 sont prévues pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les citoyens qui vivent dans ces villes peuvent directement élire leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Qui sont les candidats qui se présentent à Ailleux pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Michelle Benoit a confirmé sa participation. Roland Benoit, Julien Bessy, Fabien Bourg, Jacqueline Charretier, Emilien Cohas, Cédric Derory, Alban Fontenille, Emmanuelle Laurencery, Mathilde Mazet et Célestin Morel complètent la liste des candidats officiels.

Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant remporté la majorité absolue, si un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats devront atteindre la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Ailleux ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera l'heure pour les habitants d'Ailleux de participer aux élections municipales 2020 et de choisir leur nouveau conseil municipal. Pour glisser votre bulletin dans l'urne, au préalable, assurez-vous de réunir les critères suivants : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et payer ses impôts ou résider dans la ville où vous souhaitez voter.

Retour sur la période des élections municipales 2014

Dans le cadre de ces élections municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres à la fois et choisir des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit vivre dans une commune de moins de 1000 habitants.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus par les citoyens de la commune d'Ailleux, et ce dès le soir du premier tour. Les Ailleutains pouvaient compter sur Jean-Charles Chaffal et Jean-Marie Multeau pour diriger leur ville. À leurs côtés, on pouvait voir Michèlle Benoit, Jacqueline Charretier, Laurence Massacrier, René Lafond mais aussi Roger Gouttebroze et Alban Fontenille.
118 électeurs, sur 135 inscrits, sont venus à leur bureau de vote, soit de nombreux citoyens. En comparaison des Municipales de 2008 (participation de 90,37 %), une baisse du taux de participation émerge.

Cette tendance existait-elle au moment du scrutin précédent ?

En 2017, les précédentes Présidentielles ont été organisées. D'autre part, plusieurs votes ont suivi les dernières Municipales. Par rapport aux scores à l'échelle de la France, les voix des citoyens d'Ailleux étaient différentes de celles du reste des électeurs français lors du premier tour des dernières élections présidentielles.
Alors que Marine Le Pen (Front national) ainsi que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) avaient obtenu les résultats les plus importants avec respectivement 34,45 % et 20,17 % des suffrages au premier tour, Emmanuel Macron (En marche !) s'était classé derrière eux, avec seulement 16,81 % des votes. Le deuxième tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents d'Ailleux pour Marine Le Pen, qui a récolté 53,57 % des votes. Au second tour, il y a eu 124 participants, ce qui constitue 83,22 % des habitants d'Ailleux. En 2012, ils étaient 86,67 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Il y aura eu 30 % de votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) pour les Européennes de 2019, et 11,43 % pour la liste Europe Écologie.

Quelques informations sur Ailleux

Chômage, accès aux soins, mobilité, immobilier... nombreuses sont les données qui permettent de dresser un portrait d'une municipalité. Avant des municipales, ces éléments sont d'autant plus utiles qu'ils aident à mieux comprendre les engagements des candidats durant leur campagne et les objectifs des élections.

Quel est le profil des habitants d'Ailleux ?

164, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Ailleux. C'est une ville de la Loire. Avec Ailleux, on trouve des communes comme L'Hôpital-sous-Rochefort, Montarcher ou également Marcilly-le-Châtel qui constituent la Communauté d'Agglomération Loire Forez Agglomération. Les résidents ailleutains sont peu âgés : la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans alors que 25,84 % ont entre 55 et 64 ans. La ville d'Ailleux se révèle peu multiculturelle. 1,76 % de ses résidents sont issus de l'immigration.

Niveau de vie : toutes les informations sur la ville d'Ailleux

Les chiffres suivants offrent le portrait des actifs à Ailleux. 44,71 % des Ailleutains exercent un travail (68 personnes). Parmi ces derniers, 86,67 % sont des ouvriers et professions intermédiaires. 7 % des résidents ailleutains déclarent percevoir le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
En 2016, les Ailleutains avaient en moyenne touché 20 761 €, un revenu médian similaire aux chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet gagné environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le marché immobilier d'Ailleux vous renseignera encore davantage sur le niveau de vie des Ailleutains. Tendances dans la location ailleutaine : les maisons non HLM de 3 pièces représentent moins de 3 % du marché et on répertorie environ 1 % de locataires d'appartement non HLM de 2 pièces. À y regarder de plus près, on constate que le choix des propriétaires se porte à un peu plus du tiers sur l'acquisition d'une maison de 6 pièces et à un peu plus du tiers sur une maison de 5 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement … Fait-il bon vivre à Ailleux ?

Ailleux est une ville où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Avec un total global de 29 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles se sont installées à Ailleux si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. La qualité de l'eau se révèle conforme à 50 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'indique L'observatoire national de l'eau.