← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Léger-les-Mélèzes

Résumé du premier tour

Les habitants de la ville se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui se sont tenues à Saint-Léger-les-Mélèzes le 15 mars 2020. La participation lors du premier tour des élections municipales était cette année de 67,33 %. En 2014, elle était de 96,77 % (ce qui équivaut à une baisse de -29,44 points). On constate que le taux de participation départemental (Hautes-Alpes) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 81,04 % contre 69,13 % cette année.

Avec au moins 50 % des suffrages exprimés et le quart des voix des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

À Saint-Léger-les-Mélèzes, quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été emportés dès le 1er tour, les élections municipales 2020 se concluent donc à Saint-Léger-les-Mélèzes (05). Durant le premier tour des élections municipales, Margaux Vincent obtient 96,79 % des votes. Les résultats nous apprennent que Gilles,Michel Bauduin a le soutien de 92,51 % des électeurs. Gilles Houdot se hisse en troisième position avec un résultat de 85,56 %. Les votes exprimés ont privilégié, par ailleurs, Wladek Marsaguet (85,02 %), Martine Salsano Ep Armelin (85,02 %), Gérald Martinez (78,07 %), Jean-François Michel (77 %), Sophie Bounous (76,47 %), Bernard Garcin (71,65 %), Emmanuel Blondeau (69,51 %) et Pierre Pourroy (68,98 %).

Parmi les citoyens de ce petit village s'étant rendus aux bureaux de vote, certains ont choisi de voter blanc (0,50 %). En parallèle, un certain nombre des bulletins étaient invalides (6,93 %).

Le nouveau maire figurant dans les rangs des membres du conseil municipal, c'est maintenant à ces derniers de le désigner.

Résultats du premier tour - Saint-Léger-les-Mélèzes

Abstention : 32.67% Participation : 67.33%

Résultats détaillés du tour 1

  • Margaux VINCENT, 96.79%



    Margaux VINCENT

    96.79 %

    181 votes

  • Gilles,Michel BAUDUIN, 92.51%



    Gilles,Michel BAUDUIN

    92.51 %

    173 votes

  • Gilles HOUDOT, 85.56%



    Gilles HOUDOT

    85.56 %

    160 votes

  • Wladek MARSAGUET, 85.02%



    Wladek MARSAGUET

    85.02 %

    159 votes

  • Martine SALSANO EP ARMELIN, 85.02%



    Martine SALSANO EP ARMELIN

    85.02 %

    159 votes

  • Gérald MARTINEZ, 78.07%



    Gérald MARTINEZ

    78.07 %

    146 votes

  • Jean-François MICHEL, 77%



    Jean-François MICHEL

    77 %

    144 votes

  • Sophie BOUNOUS, 76.47%



    Sophie BOUNOUS

    76.47 %

    143 votes

  • Bernard GARCIN, 71.65%



    Bernard GARCIN

    71.65 %

    134 votes

  • Emmanuel BLONDEAU, 69.51%



    Emmanuel BLONDEAU

    69.51 %

    130 votes

  • Pierre POURROY, 68.98%



    Pierre POURROY

    68.98 %

    129 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 325 habitants
  • 300 inscrits
  • Votants202 inscrits 67.33%
  • Abstentionnistes98 inscrits 32.67%
  • Votes blancs1 inscrits 0.5%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Paul Girod, maire de Droizy dans l'Aisne depuis 61 ans : "Je m'en irai dès que j'aurai formé mon successeur"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Léger-les-Mélèzes : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. À l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants, les électeurs ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

Du côté de Saint-Léger-Les-Mélèzes, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Saint-Léger-Les-Mélèzes, Gérald Martinez, est candidat à sa réélection. Gilles,Michel Bauduin sera également candidat. Les candidatures d'Emmanuel Blondeau, Sophie Bounous, Bernard Garcin, Gilles Houdot, Wladek Marsaguet, Jean-François Michel, Pierre Pourroy, Martine Salsano Ep Armelin et Margaux Vincent viennent s'ajouter à celles déjà nommées.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils obtiennent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Léger-les-Mélèzes : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Saint-Léger-les-Mélèzes remet ses places en jeu pour les élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont aussi invités à ce suffrage ! Il est nécessaire qu'ils remplissent néanmoins les critères suivants : avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales françaises, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la ville correspondante.

Retour sur la période des Municipales 2014

Lors des municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et choisir des membres de deux listes différentes.
À Saint-Léger-les-Mélèzes, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. C'étaient Jean-François Michel et Gérald Martinez qui avaient été désignés par les San-Lagirons pour les administrer. Antoine Christiny, Martine Salsano, Philippe Allemand, Emmanuel Blondeau mais aussi Théo Vincent et Audrey Maupetit les ont épaulés.
D'assez nombreux habitants ont fait le déplacement : sur 279 inscrits sur les listes, 173 ont glissé leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation (79,39 %) souligne une forte baisse par rapport aux dernières élections municipales, en 2008, où il s'élevait à 92 %.

Une évolution qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

En 2017 se sont déroulées les élections présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on décompte depuis les précédentes Municipales. Les votes de la ville de Saint-Léger-les-Mélèzes au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats très similaires à ceux relevés sur l'ensemble de l'Hexagone.
Alors qu'Emmanuel Macron (En marche !) d'une part et François Fillon (Républicains) d'autre part obtenaient 29,96 % et 28,63 % des votes au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se plaçait derrière avec 13,22 %. Emmanuel Macron a finalement été élu par les résidents de Saint-Léger-les-Mélèzes, fort de 77,2 % des voix. Une baisse de -5,8 points s'est fait ressentir à l'échelle du pays durant le second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. À Saint-Léger-les-Mélèzes, cette tendance a été assez différente : ils ont été 224 électeurs à s'être déplacés (81,45 %) contre 85,42 % en 2012.
Les Européennes de 2019 ont été l'occasion pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) de se distinguer avec un score de 22,02 %. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 20,24 % des suffrages.

Saint-Léger-les-Mélèzes : les informations clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une commune permet de bien souvent comprendre les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats de l'élection.

Saint-Léger-les-Mélèzes : comment considérerait-on ses résidents ?

Cette commune des Hautes-Alpes compte 350 habitants. Saint-Léger-les-Mélèzes fait partie de la Communauté de Communes Champsaur-Valgaudemar qui s'organise autour de différentes communes comme Champoléon, Le Glaizil ou bien La Chapelle-en-Valgaudémar. La ville reste peu âgée. Aujourd'hui, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,82 % ont entre 55 et 64 ans. Actuellement, à Saint-Léger-les-Mélèzes, 1,73 % de la population sont immigrés.

Saint-Léger-les-Mélèzes : un aperçu du niveau de vie des habitants

Voici des statistiques sur le marché du travail à Saint-Léger-les-Mélèzes. Les San-Lagirons sont actifs à hauteur de 43,88 % de la population (ce qui équivaut à près de 147 habitants). 61,90 % de la population active figure parmi les employés et ouvriers. Parmi les citoyens en âge de travailler, 7 % des résidents san-lagirons sont au chômage et plus de la moitié sont des hommes.
Les chiffres montrent que le revenu fiscal médian s'élève à 20 448 € par an à Saint-Léger-les-Mélèzes. Une donnée similaire au revenu médian de 2014 en France, qui était de 20 000 €.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier est une bonne illustration du niveau de vie des San-Lagirons. 5 % des San-Lagirons s'avèrent locataires d'appartements non HLM de 2 pièces et moins de 5 % louent un appartement non HLM de 4 pièces. Le choix des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à un peu moins de 20 % et sur une maison de 6 pièces à moins de 20 %.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Saint-Léger-les-Mélèzes ?

Les infrastructures manquent un peu à Saint-Léger-les-Mélèzes pour répondre aux besoins de ses habitants. On recense 52 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), pour 1 crèche dans la commune.
Il est important d'évaluer l'hypothétique pollution environnante pour juger de la qualité de vie offerte par une ville. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​comme physico-chimique ​.