← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Éman

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les résidents de Saint-Éman étaient appelés aux urnes dans le cadre des élections municipales. À l'issue du premier tour des municipales, les électeurs ont été 55,42 % à se rendre aux bureaux de vote, contre 62,64 % en 2014. On note ainsi une baisse de -7,22 points de la participation. Le taux de participation dans le département de l'Eure-et-Loir a baissé en comparaison avec le scrutin précédent. Il était de 68,75 %, contre 51,44 % cette année.

Avec plus de 50 % des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits, un candidat est élu automatiquement au conseil municipal.

Quels candidats les citoyens de Saint-Éman ont-ils privilégiés au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Saint-Éman (28), les jeux sont donc faits dès le 1er tour de ces municipales 2020 étant donné que les 11 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. C'est Sylvia Pre qui se retrouve en première place durant le 1er tour des municipales avec 95,65 % des voix. William Arousse, Brigitte Guyon et Christian Guyon emportent 93,47 % des suffrages. Chantale Contet (91,30 %), François Lepage (89,13 %), Hervé Lescalier (89,13 %), Jean-Claude Ballu (86,95 %), Dominique Desnault (86,95 %), Naoual Houbeche Najem (86,95 %) et Michèle Cat (80,43 %) ont été élus par les habitants, comme en atteste leur score élevé.

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux de désigner, dans leurs rangs, la personne qui obtiendra le statut de maire.

Résultats du premier tour - Saint-Éman

Abstention : 44.58% Participation : 55.42%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sylvia PRE, 95.65%



    Sylvia PRE

    95.65 %

    44 votes

  • William AROUSSE, 93.47%



    William AROUSSE

    93.47 %

    43 votes

  • Brigitte GUYON, 93.47%



    Brigitte GUYON

    93.47 %

    43 votes

  • Christian GUYON, 93.47%



    Christian GUYON

    93.47 %

    43 votes

  • Chantale CONTET, 91.3%



    Chantale CONTET

    91.3 %

    42 votes

  • François LEPAGE, 89.13%



    François LEPAGE

    89.13 %

    41 votes

  • Hervé LESCALIER, 89.13%



    Hervé LESCALIER

    89.13 %

    41 votes

  • Jean-Claude BALLU, 86.95%



    Jean-Claude BALLU

    86.95 %

    40 votes

  • Dominique DESNAULT, 86.95%



    Dominique DESNAULT

    86.95 %

    40 votes

  • Naoual HOUBECHE NAJEM, 86.95%



    Naoual HOUBECHE NAJEM

    86.95 %

    40 votes

  • Michèle CAT, 80.43%



    Michèle CAT

    80.43 %

    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 112 habitants
  • 83 inscrits
  • Votants46 inscrits 55.42%
  • Abstentionnistes37 inscrits 44.58%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Une femme en été. Anne Hidalgo, son vélo, sa bataille

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Éman : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises de voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Petite particularité pour les communes de moins de 1 000 habitants : pour se présenter aux élections, nul besoin de constituer une liste. En effet les citoyens votent directement pour leurs candidats.

Qui, à Saint-Eman, se présente pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. William Arousse se présente aux élections municipales 2020. Jean-Claude Ballu, Michèle Cat, Chantale Contet, Dominique Desnault, Brigitte Guyon, Christian Guyon, Naoual Houbeche Najem, François Lepage, Hervé Lescalier et Sylvia Pre se présentent également aux élections.

Rappel : afin d'être élu au premier tour, le candidat sera obligé d'atteindre une majorité absolue, à condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales aient voté pour lui. Pour pouvoir être élu et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, il devra remporter une majorité relative à l'issue du second tour, dans l'éventualité où celui-ci s'avérait nécessaire.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Éman ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents de Saint-Éman voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour élire leur nouveau conseil municipal. Pour information, divers critères doivent être réunis pour prendre part à ce suffrage. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, on doit être français ou membre de l'Union européenne et habiter ou payer ses impôts dans la commune du vote.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les électeurs des communes de moins de 1000 habitants votent via un scrutin plurinominal avec panachage pour les municipales. De fait, ils choisissent plusieurs membres à la fois et peuvent aussi désigner des candidats de deux listes différentes.
À Saint-Éman, le 23 mars 2014, se tenait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Aurore Girard, Naoual Najem, Michèle Cat, Dominique Desnault mais aussi Laurent Blanvillain et Jean-Pierre Guerrier étaient en compagnie de Didier Albert et Patricia Blanvillain. Ils avaient été choisis par les Emanois pour les administrer.
Bon à savoir : seuls 57 citoyens ont fait le choix d'aller voter, parmi les 91 personnes présentes sur la liste électorale. Ainsi, assez peu d'électeurs ont exprimé leur voix. Par rapport à celle des Municipales de 2008 (67,35 %), cette participation sous-entend une forte baisse.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Depuis les précédentes Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, notamment dans le cadre des Présidentielles (2017). En 2017, les votes relevés dans les bureaux de vote sur la ville de Saint-Éman pour le premier tour des élections présidentielles ont été différents de ceux constatés à l'échelle du pays.
Tandis que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 43,66 % et 22,54 % des suffrages au premier tour, François Fillon se classait derrière avec 12,68 %. Avec 58,73 % des votes, le choix des habitants de Saint-Éman s'est fait en faveur de Marine Le Pen. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Saint-Éman était de 85,71 %, tandis qu'il affichait 83,13 % en 2017 avec 69 votants. On observe donc une baisse différente de la variation observée au niveau national (-5,8 points).
Aux élections européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a su séduire, avec 42,86 % des voix. Elle était suivie par Nicolas Dupont-Aignan et "Le Courage de défendre Les Français" qui, pour sa part, en a rassemblé 8,16 %.

Saint-Éman : les données clefs

Écologie, mobilité, accès aux soins... tels sont les principaux enjeux socio-économiques au centre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Saint-Éman.

Portrait : la population de Saint-Éman

Saint-Éman, cette ville d'Eure-et-Loir, est peuplée de 108 personnes. Aux côtés d'Illiers-Combray, Luplanté ou bien Charonville, Saint-Éman fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes Entre Beauce et Perche. Les calculs attestent d'une population peu âgée. De fait, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 27,94 % ont entre 55 et 64 ans. Le pourcentage des habitants immigrés est peu important (2,75 %).

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Saint-Éman

Les chiffres suivants fournissent une idée de la situation concernant le chômage à Saint-Éman. Les ouvriers et employés, voilà les catégories d'emploi fortement représentées à Saint-Éman (63,64 % de la population active). Les actifs constituent 51,38 % des résidents de la commune – soit plus de 55 individus. 5 % des résidents de la commune emanoise en âge de travailler restent en demande d'emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
Si l'on regarde le revenu médian en France en 2014, les Emanois profitent d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale. En effet d'après les données de 2014, le revenu médian français s'élevait à plus de 20 000 € et durant l'année 2016 le revenu médian des Emanois était de 21 400 €.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent reflètent bien le niveau de vie des habitants de Saint-Éman. Évolutions dans la location emanoise : les maisons non HLM de 4 pièces représentent environ 2 % du marché et on répertorie environ 2 % de locataires de maison non HLM de 6 pièces. Les propriétaires d'une maison de 6 pièces correspondent à environ 25 % des habitants, alors qu'ils sont 34 % à posséder une maison de 5 pièces.

Qualité de vie et Saint-Éman vont-ils ensemble ?

Afin de répondre aux besoins des habitants de Saint-Éman, il est clair que les installations manquent un peu, si on examine les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Avec ses assez nombreuses familles (proportionnellement à sa population totale), la ville recense 18 enfants de 0 à 15 ans.
La pollution peut être un réel fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs sur le sujet. Pour être conforme, l'eau doit remplir les exigences de qualité tant au niveau microbiologique que physico-chimique. D'après L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.