Elections régionales et départementales : quels sont les ministres et secrétaires d'Etat qui se présentent ?

Ces scrutins, qui serviront à élire les conseillers régionaux et départementaux, se tiendront les dimanches 20 et 27 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, et le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, lors d'une réunion à l'Elysée, le 28 avril 2021. (GONZALO FUENTES / POOL)

L'éxécutif mouille le maillot pour les élections régionales et départementales. Pas moins de douze ministres ou secrétaires d'Etat font partie des listes présentées par La République en marche. Les candidatures aux élections départementales sont désormais officielles, puisque la date limite pour le dépôt des listes était le 5 mai. En revanche, les listes définitives pour le premier tour des régionales ne seront connues que le 17 mai, date limite pour les déposer. Voici un état des lieux de ces candidatures.

Les ministres candidats aux départementales

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, à Tourcoing (Nord).

Le ministre de l'Intérieur a annoncé sa candidature, avec l'accord d'Emmanuel Macron, aux départementales dans le Nord, à Tourcoing. Gérald Darmanin (LREM), 38 ans, se présente sous les couleurs de la majorité sortante, "clairement de droite", précise France 3 Hauts-de-France. Mais cette alliance n'a pas engendré la même polémique que dans le sud de la France. D'ailleurs, Christian Poiret, vice-président sortant, chef de file de la droite et candidat à la présidence du département, précise que Gérald Darmanin est "candidat Union pour le Nord !" "Les électeurs n'ont que faire des logiques d'appareil", a assuré le ministre de l'Intérieur, le 4 mai au quotidien régional La Voix du Nord. L’ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy se présente en binôme avec Doriane Bécue, vice-présidente (DVD) du département, qui lui a succédé à la mairie de Tourcoing.

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, à Vernon (Eure).

A 34 ans, l'actuel ministre des Outre-mer, ancien maire de Vernon (2014-2015), ex-président du conseil départemental de l'Eure, a annoncé sa candidature aux départementales dans le canton de Vernon. Il se présente avec Catherine Delalande, adjointe au maire de Vernon. Tous deux promettent une candidature de "rassemblement". "Tous les candidats de notre majorité départementale Ensemble pour l'Eure sont issus du terrain, assurent les deux candidats dans un communiqué commun. Leurs opinions politiques nationales sont diverses, mais ils se rassemblent localement, notamment contre le Rassemblement national."

Les ministres et secrétaires d'Etat candidats aux régionales

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, dans les Hauts-de-Seine.

Le porte-parole du gouvernement, âgé de 32 ans, figure en dernière position sur la liste de La République en marche dans les Hauts-de-Seine pour les élections régionales en Ile-de-France. Il s'agit donc d'une candidature symbolique alors que Gabriel Attal avait décliné la proposition de prendre la tête de la liste dans les Hauts-de-Seine.

Laurent Pietraszewski, secrétaire d'Etat chargé des Retraites, dans les Hauts-de-France.

Le secrétaire d'Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail, âgé de 54 ans, est la tête de liste aux régionales dans la région Hauts-de-France. Les ministres "ont conscience de la nécessité que des membres du gouvernement s'investissent pour cette région qui en a besoin, qui est au point mort, qui n'avance plus parce que le président sortant est plus centré sur ses objectifs personnels que sur le fait de construire une grande région ambitieuse", a déclaré à l'AFP Laurent Pietraszewski.

Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, dans les Hauts-de-France.

Le ministre de la Justice, âgé de 60 ans, figurera sur la liste de La République en marche pour les élections régionales dans les Hauts-de-France, mais pas comme tête de liste. C'est la première fois que le garde des Sceaux participe à une élection.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, dans les Hauts-de-France.

Le ministre de l'Intérieur figure en avant-dernière position sur la liste de La République en marche dans le Nord pour les élections régionales dans les Hauts-de-France. Ancien directeur de campagne de Xavier Bertrand pour les régionales de 2015, Gérald Darmanin se retrouve désormais face à lui dans cette campagne. 

Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et moyennes entreprises, dans les Hauts-de-France.

Le ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises, âgé de 67 ans, figurera en troisième position sur la liste de La République en marche dans le Nord pour les élections régionales dans les Hauts-de-France.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l'Industrie, dans les Hauts-de-France.

La ministre déléguée chargée de l'Industrie, âgée de 46 ans, figurera en dernière position sur la liste de La République en marche dans le Pas-de-Calais pour les élections régionales dans les Hauts-de-France.

Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens combattants, tête de liste en Nouvelle-Aquitaine.
La ministre MoDem conduit la liste LREM dans la région Nouvelle-Aquitaine. "Je pars avec la ferme intention de gagner", a déclaré Geneviève Darrieussecq, 65 ans, lors d'une visioconférence de presse le 16 avril. Sa liste L'Union fait la région rassemble les formations de la majorité (LREM, MoDem, Agir ...), mais aussi l'UDI, le Mouvement radical, et "nombre d'élus non encartés". Pour l'instant, le président de région sortant, Alain Rousset (PS), est donné favori selon un sondage Ipsos Sopra-Steria pour France 3 et France Bleu.

Marc Fesneau, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, tête de liste en Centre-Val-de-Loire.
Le ministre Marc Fesneau (MoDem), 50 ans, conduit la liste de la majorité présidentielle aux régionales dans le Centre-Val de Loire.

Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté, à Paris.
La ministre de 38 ans sera tête de liste à Paris pour les régionales. La liste régionale est conduite par le député LREM Laurent Saint-Martin.

Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, dans l'Essonne.
La ministre de 35 ans sera tête de liste en Essonne pour les régionales en Ile-de-France.

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, dans le Val-de-Marne.
La ministre de 50 ans sera numéro deux sur la liste régionale de Laurent Saint-Martin dans le Val-de-Marne, leur département commun.

Nathalie Elimas, secrétaire d'Etat chargée de l'Education prioritaire, dans le Val-d'Oise.
La secrétaire d'Etat et conseillère régionale MoDem sortante, 47 ans, sera numéro un dans le Val-d'Oise.

Brigitte Klinkert, ministre déléguée à l'Insertion, dans le Grand Est.

La ministre déléguée à l'Insertion, âgée de 64 ans, est candidate aux élections régionales dans le Grand Est, sous la bannière LREM, pour barrer la route au président sortant, Jean Rottner (LR).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.