Régionales en Nouvelle-Aquitaine : le président PS, Alain Rousset, en tête des intentions de vote au premier tour, talonné par la candidate RN

Le socialiste est crédité de 25% des intentions de vote, selon un sondage Ipsos Sopra/Steria pour France 3 et France Bleu. Il dispose d'une avance d'un point seulement sur la liste soutenue par le Rassemblement national.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, à Matignon à Paris, le 28 septembre 2020. (ALAIN JOCARD / AFP)

Il mène d'une courte tête. En Nouvelle-Aquitaine, le président socialiste de la région, Alain Rousset, qui brigue un cinquième mandat, est en tête des intentions de vote pour le premier tour des élections régionales, qui se déroulera le 20 juin, selon un sondage Ipsos Sopra/Steria* pour France 3 et France Bleu publié jeudi 6 mai.

D'après cette enquête, Alain Rousset et son équipe bénéficieraient ainsi de 25% des voix, contre 24% pour la liste soutenue par le Rassemblement national (RN) et conduite par Edwige Diaz. La ministre déléguée aux Anciens combattants, Geneviève Darrieussecq, qui fait campagne pour La République en marche (LREM), arriverait troisième (19%), devançant l'ancien maire de Bordeaux républicain Nicolas Florian (14%), l'écologiste Nicolas Thierry (10%), et enfin Clémence Guetté (Nouveau parti anticapitaliste-La France insoumise, 5%).

Rousset nettement devant au second tour 

Selon le sondage, au second tour (27 juin), Alain Rousset l'emporterait largement, dans le cadre d'une quadrangulaire avec LREM, les Républicains (LR) et le RN. Dans ce scénario, la liste du président sortant, qui unirait largement la gauche (dont les écologistes), obtiendrait 37% des voix, contre 26% pour le RN, 21% pour LREM et 16% pour LR.

Par ailleurs, interrogés sur les trois sujets qui les préoccupent le plus actuellement, les sondés ont cité l'épidémie de Covid-19 (28%), le pouvoir d'achat (27%), la délinquance (27%), le chômage (26%), l'environnement (21%), les inégalités sociales (21%), ainsi que les impôts et des taxes (21%).

*Ce sondage Ipsos Sopra/Steria pour France 3 et France Bleu a été réalisé par internet du 30 avril au 4 mai 2021, sur un échantillon de 1 000 personnes inscrites sur les listes électorales de Nouvelle-Aquitaine, représentatif des habitants de la région âgés de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections régionales 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.