Régionales : le premier tour sanctionne le PS et les Républicains

La journaliste de France 2 Alix Bouilhaguet tire ce lundi 7 décembre les conclusions de ce premier tour des élections régionales.

France 2

C'est une double sanction, d'abord pour l'exécutif avec une 4e défaite électorale depuis 2012, mais aussi pour la droite, qui sort affaiblie du scrutin, analyse Alix Bouilhaguet en direct sur le plateau de France 2. Nicolas Sarkozy s'est toujours présenté comme le meilleur pour faire barrage voire siphonner les voix du FN, le pari semble perdu pour ce premier tour. Seul vainqueur : le Front national, qui confirme son ascension et devient le premier parti de France. C'est la fin de la bipolarisation de la vie politique.

Pas de suspense à droite

Les socialistes vont retirer leurs listes en Nord-Pas-de-Calais-Picardie PACA et Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Ailleurs, là où le total des voix de gauche devance celui de la droite, le PS se maintiendra. À droite, Nicolas Sarkozy n'a pas fait durer le suspense : ni retrait ni fusion de listes. C'est ce qu'il va proposer ce matin au bureau politique des Républicains. A priori, cette consigne devrait être appliquée dans toutes les régions. Les nouvelles listes doivent être bouclées avant mardi 18 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT