Régionales : fin de campagne tendue en Ile de France

En Ile de france, on continuait à faire campagne aujourd'hui. Alors que Manuel Valls est venu soutenir Claude Bartolone, Valérie Pécresse a annoncé qu'elle allait porter plainte après les propos du candidat socialiste.

FRANCE 2

Ils sont arrivés en tête au premier tour. Mais entre Valérie Pécresse et Claude Bartolone, la campagne s'achève dans une atmosphère électrique. En cause, cette petite phrase du candidat socialiste : "Valérie Pécresse défend Versailles, Neuilly et la race blanche". Réplique immédiate de l'intéressée : "c'est abject, j'ai honte pour les socialistes".

Pécresse porte plainte

Pour Bartolone, ce n'était pas une gaffe, mais un véritable argument de campagne. "Que reste-t-il de leurs valeurs républicaines quand ils font leur danse du ventre aux électeurs du FN à grands coups de race blanche ?", a-t-il lancé en meeting. Pour Valérie Pécresse, c'en est trop. Elle annonce qu'elle portera plainte pour injure aggravée contre son adversaire. Mais Claude Bartolone aussi est en colère. Il avait été traité de mafieux par un élu local des républicains. Les sondages annoncent un match Pécresse - Bartolone particulièrement serré. C'est sans doute ce qui explique la tension qui agite cette fin de campagne.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat PS Claude Bartolone et son adversaire Valérie Pécresse (LR), lors d\'un débat d\'entre-deux tours des élections régionales, le 9 décembre 2015.
Le candidat PS Claude Bartolone et son adversaire Valérie Pécresse (LR), lors d'un débat d'entre-deux tours des élections régionales, le 9 décembre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)