Cet article date de plus de cinq ans.

Régionales 2015 : incertitudes dans le Grand Est

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Régionales 2015 : incertitudes dans le Grand Est
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Front national et Les Républicains seraient au coude à coude, au premier tour des éléctions régionales. France 2 fait le point. 

Y aura-t-il un front républicain pour faire barrage à l'extrême droite ? Toujours est-il qu'à Strasbourg (Alsace), Florian Philippot, numéro 2 du Front national et candidat pour la région Grand Est, se montre confiant en allant à la rencontre des marchands présents sur le marché de noël. Le contexte post-attentats pourrait bien profiter au Front national, qui trinque déjà à la victoire. 


Supprimer les subventions aux migrants 

Florian Philippot fait campagne sur les thèmes habituels du FN, comme les migrants. S'il est élu, sa première mesure sera d'ailleurs toute symbolique. Au micro de France 2 le candidat confie : "La première mesure sera de supprimer les subventions aux migrants (...)". Face à lui, le président sortant de la région Alsace, le Républicain Philippe Richert, au coude à coude dans les sondages avec le Front national, est lui aussi sur le terrain. Sa priorité : mobiliser les électeurs qui, pour certains, espèrent la mise en place d'un front républicain pour faire barrage au FN. 
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Elections présidentielle et législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.