VIDEO. Législatives : Valls annonce sa candidature En marche !... et se fait recadrer par des macronistes

"Il devra formellement déposer sa candidature", a réagi un porte-parole d'Emmanuel Macron après l'annonce de l'ancien Premier ministre, mardi 9 mars au micro de RTL.

"Je serai candidat de la majorité présidentielle, et souhaite m'inscrire dans ce mouvement qui est le sien, La République en marche". Mardi 9 mai, sur RTL, Manuel Valls a affiché clairement son ambition. Problème : plusieurs responsables du mouvement d'Emmanuel Macron semblent aller moins vite en besogne que l'ancien Premier ministre.

"Il devra formellement déposer sa candidature", a réagi Christophe Castaner, porte-parole d'Emmanuel Macron et député. Mais "il a des chances" d'être accepté, a-t-il précisé car "Emmanuel Macron s'est prononcé la semaine dernière en particulier sur le cas de Manuel Valls".

Valls veut "bâtir une majorité présidentielle large"

L'ancien Premier ministre, candidat battu à la primaire de la gauche, avait lancé dimanche soir un appel à "bâtir une majorité présidentielle large et cohérente" à l'Assemblée nationale, autour du nouveau président de la République, Emmanuel Macron.

"On a eu des désaccords mais si Manuel Valls est prêt à participer à cette majorité présidentielle et à quitter le PS, il le pourra", avait indiqué mardi dernier Emmanuel Macron sur BFMTV-RMC.

Manuel Valls, mardi 9 mai 2017, dans le studio de RTL.
Manuel Valls, mardi 9 mai 2017, dans le studio de RTL. (RTL)