Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Philippot juge "pas très grave" le fait d'avoir relayé un faux SMS attribué à En marche ! avant le second tour de la présidentielle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VIDEO. "Ce n'est pas très grave", réagit Florian Philippot, interrogé sur un faux SMS attribué à "En marche" qu'il a propagé sur Twitter
Article rédigé par
France Télévisions

Le vice-président du Front national Florian Philippot était l'invité de "C à vous", sur France 5, lundi 22 mai.

Interrogé dans "C à vous", sur France 5, lundi 22 mai, Florian Philippot a jugé "pas très grave" le fait qu'il ait relayé un faux SMS sur Twitter, trois jours avant le second tour de la présidentielle. Faussement attribué au mouvement En marche !, ce supposé message appelait les sympathisants d'Emmanuel Macron à venir perturber le déplacement de Marine Le Pen à Reims, vendredi 5 mai. 

"Ils étaient bien là, les militants d'En marche !" 

Même s'il s'agissait d'un "faux grossier", comme l'a rappelé la journaliste de l'émission, le député européen a minimisé l'affaire. "Ils étaient bien là, les militants d'En marche ! et ils étaient sacrément agressifs", a-t-il dit pour justifier la diffusion de ce message fabriqué de toutes pièces, et toujours en ligne sur son compte Twitter.

"La manif était là, et ce qui devrait scandaliser, c'est de voir des gamins ou des gens un peu plus âgés extrêmement agressifs s'attaquer à une candidate à la présidentielle", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Election Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.