Cet article date de plus de deux ans.

Présidentielle : l'archevêque de Strasbourg, Luc Ravel, votera Emmanuel Macron, "plus capable de fédérer"

C'est le premier évêque à prendre publiquement position. La Conférence des évêques de France n'a pas voulu donner de consignes de vote.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'évêque de Strasbourg, Luc Ravel, le 22 novembre 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

L'archevêque de Strasbourg, Luc Ravel, a annoncé vendredi 15 avril qu'il votera, à titre personnel, pour Emmanuel Macron "plus capable de fédérer" au second tour de l'élection présidentielle. C'est le premier évêque à prendre publiquement position alors que la Conférence des évêques de France a simplement invité cette semaine les catholiques à voter "en conscience" le 24 avril, sans donner de consigne de vote.

>> Présidentielle 2022 : des fidèles hésitants après l'absence de consigne de vote de l'Église

"Nous n'avons pas, en tant qu'évêque, de consigne à donner. Le citoyen Ravel que je suis, lui, votera Emmanuel Macron, bien entendu", a-t-il annoncé. Monseigneur Ravel a tenu à s'adresser aux chrétiens de France : "Il y a très certainement des centaines de milliers, peut-être des millions de chrétiens qui vont voter pour Marine Le Pen. Je les invite simplement à réfléchir en conscience", appelle-il.

Selon lui, Emmanuel Macron "paraît bien plus, dans la situation internationale et nationale d'aujourd'hui, capable de fédérer. Le vote de protestation que l'une des candidates porte ne me semble pas cohérent avec aujourd'hui le besoin de calme, de critique, certainement aussi, donc de critique positive et d'unité nationale", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.