Présidentielle 2022 : plusieurs lycées d'Ile-de-France bloqués mardi matin par des élèves

À l'instar de leurs aînés étudiants la semaine dernière, ces élèves protestent en amont du second tour sur le manque de place accordée aux questions climatiques ou aux inégalités sociales dans le débat de l'entre-deux-tours.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée du lycée Louis-le-Grand, mardi 18 avril 2022. (DOCUMENT FRANCEINFO)

Plusieurs lycées à Paris et dans le reste de l'Île-de-France ont été bloqués mardi 19 avril dès le matin par des élèves, qui se mobilisent en amont du second tour de l'élection présidentielle, regrettant que les questions climatiques et les inégalités sociales ne soient pas assez abordées par les candidats.

>> Election présidentielle : suivez l'actualité de la campagne dans notre direct

La plus importante mobilisation était toujours en cours en fin de matinée mardi devant le prestigieux lycée du 5e arrondissement Louis-le-Grand. Une grande banderole avec l'inscription "Justice climatique justice sociale" a été tendue sur la façade de l'établissement, et certains élèves scandent des slogans contre le "Front national".

Les lycées Henri IV (5e arr) et Fénelon (6e arr) ont été bloqués tôt dans la matinée mais ont mis fin au mouvement. Certains élèves sont partis rejoindre le blocage du lycée Louis-le-Grand. Le lycée Balzac (17e arr) était toujours partiellement bloqué avec des poubelles mardi en milieu de journée.

Sur les réseaux sociaux, circulent aussi des images de rassemblements devant le lycée Lamartine dans le 9e arrondissement de Paris, le lycée Lavoisier dans le 5e arrondissement de Paris ou encore le lycée Jean Jaurès à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Cette mobilisation lycéenne fait écho à celle qui a eu lieu la semaine dernière, dans plusieurs sites universitaires, dont la Sorbonne à Paris, notamment, qui a été occupée par des jeunes pendant un jour et demi. Une assemblée générale inter-facultés était aussi prévue mardi midi sur le campus de l'université Paris 8 à Saint-Denis, mais le collectif "P8 se mobilise" indique qu'elle est reportée à mercredi 10 heures, car l'université a stipulé plus tôt dans la matinée sur twitter être "inaccessible toute la journée (...) pour des raisons de sécurité".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.