Présidentielle 2022 : l'officialisation d'Éric Zemmour peut-elle relancer la popularité du candidat ?

Publié
Présidentielle 2022 : l'officialisation d'Éric Zemmour peut-elle relancer la popularité du candidat ?
France 3
Article rédigé par
Cyril Graziani - France 3
France Télévisions

Éric Zemmour, en perte de vitesse dans les sondages, a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, mardi 30 novembre. Cyril Graziani, chef du service politique de France Télévisions, apporte sur le plateau du 12/13 son analyse.

L'officialisation de la candidature d'Éric Zemmour intervient alors que la dynamique autour du polémiste semble s'essouffler dans les sondages. "Pas plus tard que le week-end dernier, sa visite à Marseille a viré au naufrage, peu de contact avec la population, et surtout ce doigt d'honneur brandi a une militante", rappelle le journaliste Cyril Graziani. Si la popularité d'Éric Zemmour a décollé en flèche au mois de septembre, avec la sortie de son livre et de nombreuses rencontres partout en France, "ces derniers jours il y avait comme une pointe de doute parmi ses proches", note le spécialiste.

Un second souffle

La vidéo "aux accents gaulliens" publiée mardi 30 novembre par Éric Zemmour "doit lui permettre déjà de retrouver un second souffle qui lui manquait terriblement ces derniers jours tant les polémiques se sont accumulées", poursuit Cyril Graziani. Éric Zemmour a par ailleurs été récemment lâché par plusieurs soutiens. "Dimanche pour son grand meeting au Zénith, il risque de se sentir bien seul sur l'estrade, son ami Philippe de Villiers a décliné l'invitation, le maire de Béziers Robert Ménard (..) ne sera pas là lui non plus", pas plus que plusieurs membres du clan Le Pen, conclut le journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.