Parrainages : Jean-Luc Mélenchon est "bien sûr" soulagé d'avoir passé le cap des 500

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le candidat insoumis a souhaité "remercier tous les élus" qui l'ont parrainé et ont "fait leur devoir". Il accordera lui-même son parrainage à un candidat de gauche "qui reste sur le sable".

Jean-Luc Mélenchon se dit "bien sûr" soulagé d'avoir passé le cap des 500 parrainages pour pouvoir se présenter à la présidentielle. Le candidat de la France insoumise "remercie les élus" qui l'ont parrainé et "font leur devoir" ce vendredi sur franceinfo. Il en a précisément 540 selon le dernier décompte du Conseil constitutionnel diffusé jeudi.

>>> INFOGRAPHIE. Découvrez où en sont les candidats dans la course aux 500 signatures

"Toutes les équipes sont sur le terrain depuis des semaines et des semaines. Tout le monde n'est pas aussi vieux guerrier entraîné que moi, donc il y avait beaucoup d'angoisse autour de moi", reconnaît-il. Le député des Bouches-du-Rhône ajoute qu'il serait choqué que Marine Le Pen et Eric Zemmour, qui n'ont pas encore suffisamment de parrainages, ne puissent pas se présenter à l'élection présidentielle, car "ils représentent un courant de l'opinion" et parce qu'il "veut que Mme Le Pen et M. Zemmour soient battus dans les urnes pour que le monde entier voit que la France n'est pas un pays xénophobe et raciste".

Il ne leur donnera pour autant pas son parrainage, leur préférant Philippe Poutou (NPA) ou Hélène Thouy (Parti animaliste). Il se donne encore le temps de la réflexion pour décider qui parrainer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.