Parrainages : François Bayrou propose de venir en aide aux candidats qui n’ont pas leurs 500 signatures

Publié
Parrainages : François Bayrou propose de venir à l’aide des candidats qui n’ont pas leurs 500 signatures
FRANCE 2
Article rédigé par
H. Capelli, B. Garguy-Chartier, C. Wormser, G. Michel, N. Auer, M. Beaudouin, C. Ricco - France 2
France Télévisions

Faut-il aider certains candidats à la présidentielle à obtenir leurs 500 signatures ? Oui, selon François Bayrou, et pour s’en assurer, il a décidé de mettre sur pied une réserve de parrainage. En cas de nécessité, il pourrait aussi bien servir à un élu d’extrême gauche comme d’extrême droite.

Il reste trois semaines avant la fin des dépôts des parrainages. François Bayrou vient à l’aide de ceux qui n’ont toujours pas leurs 500 signatures. La condition selon le Modem : être à plus de 10 % dans les sondages. Sont concernés : Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour. Ils sont encore loin du compte. Seuls Valérie Pécresse, Emmanuel Macron et Anne Hidalgo ont déjà reçu leurs 500 parrainages.

Le parrainage doit être adressé au Conseil constitutionnel d’ici le 4 mars

Le maire sans étiquette de Sannois (Valo-d'Oise) n’a pas attendu pour donner sa signature à Éric Zemmour. Il ne partage pas les idées du polémiste mais souhaite qu’il puisse participer à la présidentielle. La décision fait polémique dans cette ville où les votes sont plutôt modérés, et les habitants sont parfois dubitatifs. Selon d’autres maires, parrainer en dépit de ses convictions n’aide pas à la démocratie. Les élus ont jusqu’au 4 mars pour adresser leur parrainage au Conseil constitutionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.