Présidentielle : François Bayrou favorable à une "réserve" de parrainages pour que tous les candidats "majeurs" soient candidats

Déjà trois candidats à la présidentielle ont réunis leurs 500 parrainages : Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo. Les autres candidats ont jusqu'au 4 mars pour réunir leurs signatures.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un formulaire de parrainage pour l'élection présidentielle, qui doit être envoyé au Conseil constitutionnel pour être enregistré. (VANESSA MEYER / MAXPPP)

Le président du Modem François Bayrou, membre de la majorité, s'est dit mercredi 9 février sur France Inter favorable à une "réserve" de parrainages pour aider tous les candidats "majeurs" à être sur la ligne de départ de la prochaine élection présidentielle.

"Certains candidats majeurs sont menacés de ne pas avoir leurs 500 signatures", constate le président du Modem. "Or, qu'ils ne puissent pas être candidats créerait une importante crise de confiance et on ne peut pas laisser faire ça."

"Mon idée est de constituer une réserve, que les élus se mettent d'accord pour être cette garantie d'honnêteté de la démocratie", ajoute-t-il. François Bayrou pense notamment aux élus de la majorité, alors qu'Emmanuel Macron, pas encore officiellement candidat, possède déjà ses parrainages nécessaires.

Les candidats ont jusqu'au 4 mars pour réunir les 500 parrainages d'élus pour être sur la ligne de départ de l'élection présidentielle. Pour l'instant, trois candidats ont réuni leurs signatures : Emmanuel Macron – alors qu'il ne s'est pas officiellement déclaré candidat – Valérie Pécresse et Anne Hidalgo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Candidats à l'élection présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.