Infographie Débat de la présidentielle : des audiences historiquement faibles pour le face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen

L’échange entre les deux finalistes du second tour n'a réuni que 15,6 millions de téléspectateurs mercredi soir. Le plus faible score enregistré depuis 1974.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une téléspéctatrice devant sa télévision, regarde le débat entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, mercredi 20 avril. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Il n'a pas rassemblé les foules. Le débat qui a opposé Emmanuel Macron et Marine Le Pen, mercredi 20 avril, à partir de 21 heures, n'a réuni que 15,6 millions de téléspectateurs, selon les chiffres de Médiamétrie. Un score historiquement bas comparé aux précédents débats d'entre deux tours, d'après la société qui mesure les audiences. Le face-à-face des deux finalistes du second tour a réuni près d'un million de téléspectateurs de moins qu'en 2017 (16,5 millions), année au cours de laquelle les audiences avaient déjà été plus faibles que lors des précédentes élections.

D'après les chiffres, notamment ceux de Médiamétrie, tous recensés sur l'encyclopédie en ligne Wikipedia, le débat d'entre-deux-tours avait réuni 25 millions de téléspectateurs à son lancement en 1974. Il a ensuite été regardé par 30 millions de Français dans les années 1980 et il était redescendu sous la barre des 20 millions depuis 2012.

"Ne négligeons pas les réseaux sociaux"

L'émission de mercredi, produite par France 2 et TF1 et diffusée sur les deux chaînes, était également retransmise par LCP/Public Sénat, LCI, franceinfo, BFMTV et CNews. Interrogé ce matin sur ces faibles audiences, le présentateur Gilles Bouleau a relativisé et préféré insister sur les parts de marché, c'est-à-dire les proportions de téléspectateurs qui ont regardé le débat parmi les Français qui avaient leur télévision allumée mercredi soir.

"Si vous additionnez les audiences de France 2 et de TF1, les parts d'audiences sont supérieures à ce qu'elles étaient il y a 5 ans. Plus de 61% des gens qui avaient la télévision allumée ont regardé le débat."

Gilles Bouleau, présentateur du débat d'entre-deux-tours

sur franceinfo

Le présentateur de TF1 insiste également sur les nouvelles habitudes de consommation : "Ne négligeons pas tous ceux, notamment les jeunes téléspectateurs qui ont regardé, 3 minutes, 5 minutes, une demi-heure, sur les réseaux sociaux."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.