Dimanche en politique, France 3

David Rachline : "Marine Le Pen a une dynamique derrière elle"

Le sénateur-maire FN de Fréjus, dans le Var, et directeur de campagne de Marine Le Pen est l'invité de "Dimanche en politique" ce 22 janvier.

France 3

Invité de "Dimanche en politique" dimanche 22 janvier, Ravid Rachline est d'abord interrogé sur l'élection américaine et l'arrivée au pouvoir de Donald Trump. Il explique que le monde est en train de changer et que cette élection est un signal positif, y compris pour Marine Le Pen en France.

Interrogé ensuite sur la politique intérieure, le sénateur-maire de Fréjus (Var) assure que "la [candidate frontiste] ne reviendra pas sur la loi permettant l'IVG. Et il n'y aura pas non plus de remise en cause de la Sécurité sociale".

Financement de la campagne : "On n'hésitera pas à se tourner vers des banques étrangères"

David Rachline explique que son parti, le Front national, "est en constante progression", bien qu'il coince souvent au deuxième tour. Comment faire pour convaincre ? "Il faut discuter, rassembler sur notre programme et sur le retour de la nation, dit-il, ajoutant que Marine Le Pen a eu une dynamique très forte derrière elle".

Quid des parrainages ? "Ça avance, ce n'est pas une inquiétude", poursuit David Rachline. En revanche, ce qui inquiète, c'est le financement de la campagne, car le FN peine à trouver des banques qui acceptent de leur prêter des fonds. "On n'hésitera pas à se tourner vers des banques étrangères", explique-t-il.

David Rachline, sénateur-maire de Fréjus, directeur de campagne de Marine Le Pen.
David Rachline, sénateur-maire de Fréjus, directeur de campagne de Marine Le Pen. (Jean-Christophe Bourdillat / Radio France)