Présidentielle 2022 : dernier week-end de campagne pour convaincre les Français

Publié
Présidentielle 2022 : dernier week-end de campagne pour convaincre les Français
France 2
Article rédigé par
A.Peyrout, H.Capelli, D.Karcher-Mourgues, S.Cimino, J.Nény, T.Le Bras, M.Félix, O.Palomino, A.Dupont, R.Gardeux, D.Fuet, J.-L.Cesco, A.Fajon, N.Sadok - France 2
France Télévisions

Les candidats à l'élection présidentielle ont encore sept jours pour convaincre les Français. Selon les dernières enquêtes d'opinion, 12 millions d'entre eux seraient toujours indécis. Tour d'horizon de la campagne, dimanche 3 avril. 

25 personnes se sont, selon les organisateurs, réunies au pied du Capitole de Toulouse (Haute-Garonne), dimanche 3 avril, pour écouter Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de L'Union Populaire a ciblé Emmanuel Macron et le cabinet de conseil McKinsey. Il demande l'ouverture d'une enquête préliminaire. Anne Hidalgo était quant à elle au Cirque d'Hiver, à Paris. "Macron est de droite, c'est une réalité évidente", a-t-elle déclaré. 

Tenir les troupes 

Yannick Jadot, candidat du Pôle écologiste, a rendu dans la matinée une visite de soutien au militants parisiens. "Le vote efficace, c'est le vote écolo", a-t-il confié. Valérie Pécresse, candidate (LR), a donné un meeting à Nanterre (Hauts-de-Seine), avec l'objectif de tenir ses troupes. Nicolas Sarkozy a été hué pour son manque de soutien. Pour Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), "les travailleurs qui voteraient Le Pen ou Zemmour pour écarter Macron se tireraient une balle dans le pied". En meeting à Pau (Pyrénées-Atlantiques), Jean Lassalle (Résistons !) a promis de rassembler la France. "Elle cherche tout simplement à se réunir", estime-t-il. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.