Politique : Éric Zemmour officialise sa candidature à la présidence de la République

Publié Mis à jour
Eric Zemmour officialise sa candidature à la présidence de la République
Article rédigé par
C. Méral, A.Bourse, D.Karcher-Mourgues, C.Michel, M.Cazaux, C.Berbett - France 3
France Télévisions

C'est la fin d'un faux suspens. Dans une vidéo de 9 minutes, Éric Zemmour officialise sa candidature à la présidence de la République.

Après des semaines de flou entretenu, le polémiste a choisi une forme inédite, une vidéo de dix minutes aux accents nostalgiques. Il exalte une France du passé, de Notre-Dame à Brigitte Bardot, jouant sur les mots, les images, la musique. Il n'hésite pas à se présenter comme le sauveur de la France. Un ton dramatique, accentué par la 7e symphonie de Beethoven. Discours sur une France qui serait en déclin, fragilisée par l'immigration.

Éric Zemmour "n'est pas un guerrier comme De Gaulle"

Éric Zemmour, derrière un micro, n'est pas sans rappeler l'appel du 18 juin du Général de Gaulle, sauveur de la France. Selon Mariette Darrigant, sémiologue, spécialiste du discours médiatique, le candidat apparaîtrait surtout comme un prophète. "[...] C'est pour cela qu'il n'est pas un guerrier comme De Gaulle." Un discours qui s'adresse d'abord à l'électorat qu'il veut conquérir, déjà acquis aux thèses anti-immigration. Une fois de plus, il n'y a pas de propositions concrètes sur le pouvoir d'achat, l'écologie, l'emploi ou sur la réindustrialisation de la France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.