Emmanuel Macron : une stratégie délibérée et assumée

Publié
Emmanuel Macron : une stratégie délibérée et assumée
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Mardi 4 janvier, Emmanuel Macron a déclaré vouloir "emmerder" les non-vaccinés. Une phrase polémique mais assumée et voulue par le président de la République. Le politologue, Jérôme Sainte-Marie, est sur le plateau du 23h et explique ces propos.

Pour Jérôme Sainte-Marie, Emmanuel Macron souhaite créer un clivage politique qui dépasse le clivage gauche-droite. Une stratégie qui a toujours été celle du président de la République depuis le début de son quinquennat, notamment lorsqu’il a opposé le progressisme au nationalisme. Pour Jérôme Sainte-Marie, Emmanuel Macron ne semble pas chercher à cliver les deux blocs : les élites et les populaires. Le politologue constate que les opinions sur la politique sanitaire sont davantage révélatrices selon les tranches d’âge. Les personnes plus âgées sont favorables à des mesures sanitaires plus strictes et les plus jeunes sont favorables à des mesures plus souples.

Des propos qui s’inscrivent dans une logique électorale

L’interview du chef de l’État a été validée et relue. Ces propos transgressifs sont donc parfaitement calculés. Pour autant, les non-vaccinés sont dans la légalité. Le président de la République cherche à surfer sur les divisions. Selon un sondage de l’IFOP, 63% des Français sont favorables au pass vaccinal dont 94% parmi les sympathisants de LREM. Là où Emmanuel Macron a une solide base électorale, les oppositions sont, quant à elles, divisées. Selon Jérôme Sainte-Marie, Emmanuel Macron cherche à séduire l’électorat de Valérie Pécresse, celle que le locataire de l’Élysée considère comme sa plus grande rivale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.