Cet article date de plus d'un an.

Municipales : un scrutin pas comme les autres

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Municipales : un scrutin pas comme les autres
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les Français sont appelés aux urnes dimanche 15 mars pour le premier tour des élections municipales, en pleine épidémie de Covid-19. Dans tous les bureaux de vote, des mesures ont été prises. Derniers préparatifs dans la commune de Biot (Alpes-Maritimes).

À peine livrées vendredi 13 mars, les bouteilles de gels hydroalcooliques sont installées sur les bureaux de vote à Biot (Alpes-Maritimes). Ultimes préparatifs : la désinfection des bureaux et de l'urne. Des gestes inédits pour la responsable du service élections, qui se veut confiante. "On a également prévu qu'à l'extérieur il puisse y avoir des files d'attente espacées. On est sereins", assure Nathalie Roban, responsable du service élections à Biot.

"Le virus ne va pas nous sauter dessus dans un bulletin de vote"

L'objectif est de rassurer les électeurs pour qu'ils se rendent aux urnes dimanche 15 mars. Dans les rues du village de 7 300 votants, le Covid-19 ne semble pas changer les habitudes. "On est des citoyens. Il ne faut pas exagérer. Le virus ne va pas nous sauter dessus dans un bulletin de vote", explique une habitante. Mais certains électeurs prendront quelques dispositions supplémentaires. Lors du premier tour des élections municipales de 2014, le taux d’abstention avait atteint près de 30% à Biot. Difficile de prévoir si le Covid-19 le fera encore grimper dimanche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Municipales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.