8h30 franceinfo, France info

Municipales, convention citoyenne... le "8h30 franceinfo" de Stanislas Guerini

Le délégué général de La République en marche était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 24 juin 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 24 juin 2020.
Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 24 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 24 juin 2020. Municipales, convention citoyenne... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

LREM se défend de faire "un front anti-écolo"...

"Jamais nous n'avons voulu faire un front anti-écolo" pour les élections municipales affirme Stanislas Guerini, alors que dans plusieurs grandes villes, les candidats La République en marche se sont alliés à la droite. D'après le délégué général LREM, "c'est Europe Écologie-Les Verts qui fait un front anti-La République en marche". Il appelle "ne pas tomber dans des pièges et confondre Europe Écologie-Les Verts avec ceux qui défendent l'écologie".

Le patron du parti présidentiel tient également à faire "une différence entre la droite plutôt conservatrice, qui regarde un peu plus à sa droite, qui est parfois souverainiste et qui a quelque nostalgie de la Manif pour tous" et celle "de Fabienne Keller à Strasbourg, d'Alain Juppé à Bordeaux".

... et veut "multiplier" les conventions citoyennes

Le délégué général du parti présidentiel a salué le "formidable travail" des 150 citoyens tirés au sort de la convention citoyenne sur le climat, "qui est une réussite démocratique". Il a plaidé pour que "leurs propositions continuent à être étudiées", tout en se disant "respectueux" de leur travail. Mais pour autant il a fait part de ses réserves concernant la proposition de la convention d'abaisser la vitesse sur les autoroutes à 110 km/h : une proposition "que je n'aurais pas formulée et en l'état je ne suis pas favorable à ce qu'on puisse la voter comme ça", estime-t-il. 

"J'appellerai à ce qu'on puisse multiplier" les conventions citoyennes, "peut-être même d'ici la fin du quinquennat, sur d'autres sujets", affirme Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche. Selon lui, ces conventions nous aident "à mieux travailler" et permettent à ce que "nos votes puissent avoir beaucoup plus de force et de capacité d'entraînement de la société française".

Retrouvez l'intrégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 23 juin :

Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 24 juin 2020.
Stanislas Guerini, délégué général de La République en marche était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 24 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)